SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Terror Tract


"Terror Tract" de Lance W. Dreesen & Clint Hutchinson

Avec John Ritter, Rachel York, Bryan Cranston

97 mn
Sortie le 27 juin 2001

++++

Le film à sketchs est un exercice assez périlleux. Il est très dur d’avoir des segments réussis dans l’ensemble, et un “lien” satisfaisant. Pourtant, Terror Tract y arrive, même si tout cela demeure assez classique.
Un jeune couple cherche une maison à acheter. Ils arrivent dans une charmante banlieue où un agent immobilier leur fait visiter plusieurs demeures proches de leurs souhaits. Et pour chacune d’elles, il raconte l’effroyable tragédie qui poussa les précédents propriétaires à vendre la maison de leur rêve.

Terror Tract propose trois histoires : une sur la vengeance d’un mari tué par sa femme et l’amant de celle-ci, la seconde sur un petit singe qui s’approprie l’amour d’une gamine en provoquant la jalousie de son père, et enfin une sur un adolescent capable de voir les meurtres perpétrés par un serial killer et s’en confesse à une psychanalyste. Et il y a le lien, quatrième histoire quelque part, à la chute surprenante. Tout cela s’avère rondement mené, les réalisateurs connaissant bien les recettes du genre, avec un petit air de déjà vu pour certains segments (la vengeance de l’amant rappelle Creepshow, le petit singe rappelle Terreur à domicile où Peter Weller livrait une bataille apocalyptique dans son appartement contre un simple rat). Mais en contrepartie, on trouve une petite dose de cruauté à l’égard de ces pauvres banlieusards dont la vie prend la forme d’une microsociété où tout se sait et où l’on protège jusqu’à la mort ses propriétés et son petit confort. Et la chute finale achève de rendre Terror Tract finalement très sympathique et réussi. Rare pour un film à sketchs.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire