SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Killdozer de Theodore Sturgeon


Article précédent :
La Porte des mondes de Robert Silverberg

Killdozer de Theodore Sturgeon

Article suivant :
Histoire du futur, l’intégrale de Robert Heinlein



Communiqué de l’éditeur :
Un duel redoutable entre l’homme et la machine.
Sous l’emprise d’une entité inconnue, un bulldozer devient incontrôlable et machine de terreur semant la panique sur le chantier d’une piste d’aéroport.
Roman d’action et d’angoisse, Killdozer est aussi un texte symbolique et prémonitoire qui prend aux tripes. L’auteur y traite de l’absurde folie machinique et destructrice qui s’est emparée de l’humanité depuis le début du XXe siècle.
Theodore Sturgeon (1918-1985) est l’un des plus grands écrivains américains de l’étrange. Son oeuvre, intimiste et romantique, traite de la compassion et de l’analyse des sentiments humains. Moraliste et grand portraitiste de marginaux transfigurés, il est l’auteur de l’inoubliable Cristal qui songe.

Chronique d’Hervé Lagoguey dans SF Mag 110

Killdozer, de Theodore Sturgeon (Killdozer, 1944), traduit de l’anglais par Georege H. Gallet, Mnémos, collection « Hélios », octobre 2020, 116 pages moyen format, 6,90 euros.