SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  My Hero Academia 4 : Celui qui avait tout


"My Hero Academia 4 : Celui qui avait tout" de Kohei Horikoshi

manga

Ce championnat sert moins à développer les qualités d’un super-héros qu’à préparer les jeunes à la compétition qui les attend dans la vie active !

Le prestigieux lycée de Yuei formant les jeunes super-héros est le théâtre d’un spectaculaire événement : le championnat de Yuei ! Cette manifestation qui a détrôné les jeux olympiques a pour but de repérer les héros de demain.
Outre les super-héros combattants certains présentent leurs gadgets et ceci sous les regards des représentants des grandes entreprises dépourvus de scrupules.
Les épreuves se succèdent entre deux démonstrations de Pom Pom Girls (dont fait partie la Fille Invisible).
Nous avons droit à une succession d’affrontements qui donnent droit à un déchainement de super-pouvoirs, mais aussi à des tactiques et stratégies individuelles comme collectives.
Ce tome poursuit la présentation de personnages comme Shoto le fils d’Endeavor (n°2 des super-héros) qui en combat n’utilise jamais ses flammes héritées de son père et préfère utiliser les glaces (le super-pouvoir de sa mère).
Sur un rythme extrêmement rapide le mangaka fournit au lecteur des informations pertinentes sur la personnalité et les capacités des protagonistes.
Seulement voilà, les révélations ne sont pas fournies seulement au lecteur. La retransmission du championnat de Yuei révèle les super-pouvoirs et par conséquent les forces et faiblesses des futurs super-héros. Les super-vilains ne regardent pas la télé ?

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Kohei Horikoshi _ My Hero Academia tome 4 : Celui qui avait tout _ Traduction : David Le Quéré, Adaptation graphique : Clair Obscur _ Edition Ki-oon _ juillet 2016 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 176 pages noir & blanc _ 6,60 euros



Retour au sommaire