SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  The Golden Age


"The Golden Age " de James Robinson & Paul Smith

L’Amérique a besoin de vous.

La Seconde Guerre mondiale s’est achevée dans une atmosphère de liesse et de deuil. Les super-héros de la Société de Justice d’Amérique et de l’Escadron d’étoiles se sont séparés. Johnny Chambers (Johnny Quick) a divorcé de sa femme Libby Lawrence (Liberty Belle) qui à présent partage la vie de Jonathan Law (la Tarentule). Johnny Chambers prépare des documentaires basés sur les « Mysterymen », tandis que Jonathan Law qui se voulait écrivain est confronté au syndrome de la page blanche et à son alcoolisme.
Alan Scott (Green Lantern) a renoncé à son rôle de super-héros et se focalise sur son réseau de radio. Or le comité contre les activités anti-américaines s’intéresse à certains de ses employés ayant autrefois filtré avec le communisme.
Rex Tyler (Hourman) constate que ses super-pouvoirs s’affaiblissent. Paul Crane (Robotman) exécute les criminels et ne se soucie plus de son humanité passée. Ted Knight (Starman) devenu dépressif vit désormais dans un asile de luxe. Le jeune Daniel Dunbar (Dyna-Mite) a échoué dans ses études universitaires.
Les héros ont-ils encore un avenir ? Le seul dont la carrière progresse se trouve être Ted Thompson (Mister America). Ce magnat de pétrole a servi dans les services secrets sous le nom d’Americacommando. Il a eu droit à un retour triomphal, à la médaille d’honneur du Congrès et s’est lancé dans la politique. Devenu sénateur il élabore un projet visant à fournir à l’Amérique un super-défenseur (ce qui devrait lui permettre de viser la présidence).
Pourquoi pas ? Mais Johnny Chambers ne peut s’empêcher de ressentir un malaise. Il ignore que Paul Kirk (Manhunter), l’ancien compagnon d’armes d’Americacommando est pourchassé par des tueurs. En partie amnésique il ignore pourquoi quelqu’un voudrait sa mort.

Cette mini-série présente les évènements post-seconde guerre mondiale de DC comics (se déroulant sur la Terre parallèle 32).
Elle a l’avantage de préciser pourquoi la Seconde Guerre mondiale a duré aussi longtemps, alors que des combattants alliés disposaient de super-pouvoirs. En fait, le super-héros allemand Parsifal disposait de la capacité d’annuler les super-pouvoirs d’autrui.
Une fois ce fait établi un décret présidentiel a interdit aux super-héros de traverser l’Atlantique, pour éviter toute perte inutile et préjudiciable au moral de l’Amérique. Des hommes masqués ont bien attaqué l’Europe occupée, mais ils agissaient dans l’ombre et étaient dépourvus de tout super-pouvoir.
Les nombreux super-héros du Golden Age font une apparition dans cette intrigue complexe qui se résout abruptement. Il s’avère que le méchant de l’Histoire avait rédigé un journal personnel qui fut dérobé par sa maîtresse. Ah...

En prime cet album contient une histoire annexe « Les origines secrètes de la Société de Justice » (attention cette aventure se déroule sur Terre 2, avant Crisis)

Damien Dhondt

Scénario : James Robinson & Paul Levitz, Postface : Howard Chaykin, Dessin : Paul Smith, Joe Staton & Bob Layton, Couleurs : Richard Ory & Anthony Tollin _ The Golden Age _ Épisodes originaux : The Golden Age # 1-4 (1993-94), DC Special #29 (1977) _ Traduction : Jérôme Wicky, Lettrage : Makma _ Edition : Urban Comics, collection DC Confidential _ octobre 2020 _ Inédit, moyen format, 240 pages couleurs _ 22,50 euros



Retour au sommaire