SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  L’exposition Top modèles. Une leçon princière au XVIII° siècle au Musée des arts et métiers


Article précédent :
Journée européenne du patrimoine 2020 au Musée dJournée européenne du patrimoine 2020 au Musée des arts et métierses arts et métiers

L’exposition Top modèles. Une leçon princière au XVIII° siècle au Musée des arts et métiers

Article suivant :
Le Chant des Fenjicks aux Éditions Mnémos



du 16 octobre 2020 au 7 mars 2021

L’exposition Top modèles. Une leçon princière au XVIIIe siècle invite à la découverte des pratiques d’enseignement initiées par la comtesse de Genlis, gouverneur des enfants du duc de Chartres, dont le futur roi Louis-Philippe, en mettant à l’honneur onze modèles réduits d’atelier, fleurons de la collection du musée.

Caroline Stéphanie Félicité Du Crest de Saint-Aubin (1746-1830), connue sous le nom de Madame de Genlis propose une méthode pédagogique innovante. Elle valorise les enseignements par le biais d’une culture visuelle, une "pédagogie par l’objet", ou la découverte des activités industrielles à travers les visites d’ateliers d’artisans et de manufactures. Ce que l’on nomme en cette fin de XVIIIe siècle les "arts et métiers" tient une place importante, tout comme les exercices du corps et les activités manuelles.

Réalisés en 1783 à partir des planches de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, ces « petits » ateliers du cloutier, du menuisier, du serrurier, du plombier ou encore du potier ont été conçus pour permettre aux élèves de la comtesse de Genlis d’acquérir des connaissances sur les arts et les métiers. Rendus très vivants grâce à l’exactitude de leur reproduction dans les moindres détails, ils témoignent à la fois de l’état des techniques au XVIIIe siècle et de l’activité éducative novatrice de Madame de Genlis.
À partir de ces maquettes, l’exposition met en regard l’utilisation du modèle en tant qu’objet d’enseignement et des dispositifs numériques spécialement créés.

Des documents d’archives et objets patrimoniaux, issus de plusieurs collections prestigieuses (bibliothèque centrale du Cnam, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, Bibliothèque nationale de France, musée national de l’Éducation, du château d’Eu et du musée de l’Armée) complètent la présentation.

Chaque maquette est accompagnée d’un dispositif de médiation physique et/ou numérique. Un parcours jeune public, intégré à la scénographie, est également proposé dans une forme ludique, grâce à des cartels souples adaptés.

Parcours de l’exposition
Le parcours de visite débute par une mise en contexte historique autour de la figure de Madame de Genlis et la famille d’Orléans. Femme de lettres aux nombreux talents, Madame de Genlis s’illustre dans différents domaines tels que l’écriture, la pédagogie ou encore la musique. "Femme-auteur" engagée, elle connaît un succès international avec son roman d’éducation présenté dans l’expositon, Adèle et Théodore, écho à l’Émile de Rousseau. Cette section aborde également la question de l’éducation princière sous l’Ancien Régime et présente la famille du duc d’Orléans et son cercle.

La deuxième partie de l’exposition "Mondes miniatures : les modèles d’atelier" présente l’atelier de menuiserie, les modèles liés à la chimie (laboratoire de chimie, distillateur d’eau forte), aux arts du métal (travail du plomb et du fer) et à la céramique (potier de terre, porcelaine). A proximité du laboratoire de chimie, des cornues et alambics, un loquet en fer forgé à côté de l’atelier du serrurier, ou encore un fragment de couverture en plomb rappellent le rapport d’échelle si propre à l’univers en miniature de ces représentations. Chaque maquette est accompagnée de dispositifs de médiation propre, que ce soit des jeux, des "manips", des cartels numériques ou des petits films.

La troisième partie, intitulée "Manipuler pour apprendre", complète le propos de l’exposition d’un point de vue contemporain. Grâce à la manipulation, les visiteurs expérimentent l’importance des modèles en tant qu’outils pédagogiques. Cet espace fait aussi la part-belle à la médiation, avec une zone centrale dédiée aux visites contées. Conçu comme une rupture scénographique avec la galerie principale, le lieu est traité dans une ambiance de jardin foisonnant propice à l’imagination, en écho à la pratique de la botanique et aux nombreuses sorties en plein air effectuées par Madame de Genlis avec ses protégés.

Salle d’exposition temporaire : directement accessible depuis l’entrée du musée, cet espace est entièrement dédié à la présentation des expositions temporaires.

Autour de l’exposition :
Deux pièces de l’artiste Lilian Bourgeat, installées sur le parvis du musée
Des visites guidées quotidiennes à 15h30
Atelier collaboratif Les fabricateurs, à partir de 7 ans
Des contes pour les 4-6 ans, accompagnés d’un adulte
Des ateliers familiaux pour les 7-12 ans et leurs parents
Un carnet de visite pour les 7 ans et plus
Un guide d’accompagnement à la visite (en français, anglais et espagnol)
Un dispositif de réalité augmentée via l’application MuseoPic
Des conférences
Une journée d’étude
L’album de l’exposition

Salle d’exposition temporaire
Directement accessible depuis l’entrée du musée, cet espace est entièrement dédié à la présentation des expositions temporaires.
Tarifs billet couplé (permanent et temporaire)
plein tarif : 9,00 €
tarif réduit : 6,50 €
moins de 18 ans : 4,00 €

Programme des conférences
Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée
Vendredi 18 septembre 2020, de 18h30 à 20h : Restauration à l’échelle, modèles et maquettes au musée des Arts et Métiers. Conférence présentée dans le cadre des journées européennes du patrimoine
Vendredi 6 novembre 2020, de 18h30 à 20h : Former à l’innovation d’aujourd’hui par les objets du passé
Vendredi 27 novembre 2020, de 18h30 à 20h : « Son plus bel éloge est sur le trône de France » : aspects et influences de « l’éducation genlisienne » sur Louis-Philippe
Vendredi 4 décembre 2020, de 18h30 à 20h : Madame de Genlis à l’Arsenal
Vendredi 22 janvier 2021, de 18h30 à 20h : Pédagogie et éducation au XVIIIe siècle à travers les collections du Musée national de l’Éducation

Journée d’étude sur Félicité de Genlis
Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée
Vendredi 19 février 2021, de 9h30 à 19h30
Une dizaine d’interventions autour de la personnalité de Madame de Genlis, de sa production littéraire et de ses idées pédagogiques ainsi que du rôle des modèles réduits dans l’instruction.
La journée d’étude sera suivie d’un concert de harpe.

Musée des arts et métiers 60 rue Réaumur Paris 3e

Métro : Ligne 3 et 11 – Station Arts-et-Métiers / Ligne 4 – Station Réaumur-Sébastopol
Bus : Lignes 38 et 39 boulevard Sébastopol / Lignes 20, 47 et 38 rue Réaumur
Parking Saint-Martin : 254 rue Saint-Martin 75003 Paris

Heures d’ouverture :
Mardi au jeudi : 10h00 – 18h00
Vendredi : 10h00 – 21h00
Samedi et dimanche : 10h00 – 18h00
Fermé les lundis, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Damien Dhondt