SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Midnighter Machine à tuer

"Midnighter Machine à tuer " de Garth Ennis, Chris Sprouse, Joe Phillips & Peter Snejbjerq, Karl Story, Jasen Rodrigues, Scott Williams, Saleem Crawford, Ray Snyder & Glenn Fabry

Tu es en état d’arrestation pour crime de réalignement temporel, à savoir tentative de meurtre sur le caporal Adolf Hitler.

Bien qu’appartenant à l’équipe d’Authority le Midnighter est un solitaire. Ce super-héros effectue souvent des missions en solo impliquant justice et massacre.
De retour d’une mission en Afghanistan il a la surprise d’être intercepté lors de sa téléportation.
Son ravisseur se nomme Paulus. Cet homme d’affaire allemand lui confie (menaces à l’appui) une mission entrant parfaitement dans son domaine de compétence : l’élimination. Sa cible : Adolf Hitler.
Une machine temporelle envoie le Midnighter en 1916 en pleine guerre des tranchées. Le caporal Hitler y sert de messager pour l’Armée allemande. Il apporte avec enthousiasme des ordres consistant à envoyer des soldats allemands à la mort. Comme le commente un officier allemand : « Cette guerre convient très bien au jeune Adolf ».
Le meilleur combattant du monde se faufile à proximité de sa cible et c’est alors que se produit un imprévu, en la personne du sergent Bonnie Bunsen de la Police temporelle. Cette dame, génétiquement modifiée, est pourvue d’un armement hi-tech et d’un caractère aussi « ombrageux » que celui du Midnighter. De plus, elle est fan de Wagner, ce qui n’arrange rien.
Garth Ennis, habitué aux héros « spéciaux » comme le Punisher ou « The Boys », se trouve être le scénariste idéal pour cette aventure en solo du Midnighter, donnant une large part à la violence.
Cependant il ne néglige pas la complexité du problème, à savoir les conséquences de l’élimination d’Adolf Hitler avant qu’il ait réellement commencé à sévir.
Curieusement à la fin, de retour à son époque, le Midnighter décide de ne pas contacter son équipe, ni aucun autre collègue pour qu’on l’aide à rester en vie. Il décide de terminer l’aventure tout seul comme un grand. Certes, le Midnighter est un peu psychopathe mais quand même.

Damien Dhondt

Scénario : Garth Ennis, Dessin : Chris Sprouse, Joe Phillips & Peter Snejbjerq, Encrage : Karl Story, Jasen Rodrigues, Scott Williams, Saleem Crawford, Ray Snyder & Glenn Fabry, Couleurs : Randy Mayor, Jonny Rench & WilsStorm FX _ Midnighter Machine à tuer _ Épisodes originaux : 100 % Wildstorm : Midnighter 1, Traduction : Jérémy Manesse, Lettrage : BIT _ Edition : Panini Comics, collection 100 % Wildstorm _ juillet 2011 _ Inédit, moyen format, 170 pages couleurs _ 20 euros



Retour au sommaire