SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  D’V 1


"D’V 1 " de Tayuka Fujima

Aux origines du monde, Leave, notre mère à tous, détruisit l’humanité et nous donna naissance.

Autrefois l’humanité régnait sur la Terre. À présent sa place est occupée par les Sélénoïdes. Ces androïdes à forme humaine ont été créés par des « mères », elles-mêmes issues d’un androïde.
Outre leur intelligence supérieure les Sélénoïdes disposent de superpouvoirs, enfin presque tous. Aussi les pouvoirs sont devenus un signe de discrimination, ceux qui n’en avaient pas sont devenus esclaves. En effet, les Sélénoïdes considèrent qu’il est inconcevable de procurer des droits à des créatures identiques aux humains.
En réaction, les esclaves ont fondé une organisation rebelle appelée « Réo ».
L’affrontement entre Sélénoïdes et les « sans pouvoirs » débute dans un contexte de ruse, de révélations et... de corps dénudés. Eh oui, le fan-service est à l’honneur. Certes, le dessin de Tayuka Fujima est superbe, mais étant donné le contexte la nudité des protagonistes apparait comme étant aussi artificielle que la nature même des Sélénoïdes.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Tayuka Fujima _ D’V tome 1 _ Traduction : Vincent Zouzoulkovsky, Lettrage : Lara Iacucci, Adaptation graphique : Monica Rossi _ Edition Panini manga _ 2002 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 188 p. dont 4 pages couleurs _ 8,99 euros



Retour au sommaire