SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Divine meteor 1


"Divine meteor 1 " de Mikihisa Konishi

Une météorite s’est écrasée et a complètement détruit ma baraque !! Puis la météorite en question s’est changée en fille et prétend être Dieu !! C’est la crise, je te dis !!

Que faire lorsque Dieu descend du ciel et s’écrase sur sa maison ? Pour le lycéen Ariyuki, c’est évident : passer un coup de téléphone à Kameji son meilleur ami.
Dieu (une jeune fille nommée Darmir) comprend le problème. Ariyuki sera prêt à accepter la réalité si son ami est à ses côtés. Aussi elle le fait venir. Le voici : Kameji était chez lui aux toilettes. Il n’y est plus. Enfin, plus exactement ses toilettes ont été téléportées avec lui dans le jardin d’Ariyuki. Kameji dont le cerveau fonctionne (celui d’Ariyuki un peu moins) émet l’hypothèse d’une interférence supradimensionnelle. Ariyuki ne comprend pas. Pour faire plus simple (oui, c’est nécessaire) : Darmir est l’incarnation de tous les souhaits émis depuis des millénaires par l’humanité.
Bon, et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? Eh bien Ariyuki a un dieu à sa disposition, mais toujours pas de maison. Pas grave les souhaits de Darmir permettent de tout réparer. Seul problème ses pouvoirs ne se manifestent que par l’intermédiaire de son réceptacle. Réceptacle ? Ariyuki, évidemment. Ah et... ? L’utilisation des pouvoirs divins implique pour le réceptacle un « contrecoup ». Le contre-coup en question se traduit pour Ariyuki par des... comment dire... des problèmes au niveau des intestins. Aïe !
Comme si ces petits problèmes ne suffisaient pas voici Kei la copine d’Ariyuki. Elle s’interroge sur les destructions, l’état quelque peu faiblard d’Ariyuki et surtout ce que représente Darmir pour Ariyuki. Réponse : c’est Dieu !... Ben voyons.

Il s’agit de la première série de la mangaka à qui on doit « Pétales de Réincarnation » (1). Le postulat est simple. Lorsqu’un quidam n’aspire qu’à la tranquillité on lui refile une catastrophe de proportion divine. Mais pourquoi la venue de Dieu serait une catastrophe ? Eh bien, outre le « contre-coup » et les conséquences sur la vie sociale, voici qu’apparaissent des créatures géantes et quelques peu hostiles.

(1) série éditée par Komikku

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Mikihisa Konishi _ Divine meteor tome 1 _ « Meteorite of bare foot », Traduction : Masaya Morita _ Edition Komikku _ novembre 2019 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 194 pages _ 7,99 euros



Retour au sommaire