SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Sandremonde

Article précédent :
La science dans Stars Wars de Mark Brake

Sandremonde

Article suivant :
La Guerre Infernale (Tome 1er)



Avec sa peau sombre et ses cheveux de neige, Elyz-Ana ressemble aux Shaël-Faars, ces êtres de légende qu’on dit capables de résister au pouvoir d’lsidis, la Déesse céleste qui règne sur Sandremonde. Traquée, Elyz-Ana ne sait pas encore qu’elle est l’enfant-destin, chargée de ramener son peuple du monde des morts. Avec ce premier roman aussi dense qu’abouti, Jean-Luc Deparis fait une entrée remarquée dans le champ de la fantasy française.

"Quelle part de mystère notre monde renferme-t-il encore ? Hélas, tout a été exploré, étudié, cartographié. Nous savons ce qui se trouve derrière chaque montagne, au-delà de chaque océan ; même la Lune a été foulée. Les civilisations antiques sont définitivement éteintes et les dieux restent muets au fond du ciel. Où est la sorcellerie, celle qui dore les statues de vie ou foudroie l’ennemi ? Où sont les barbares, dont la course éventrera l’horizon ? Er leurs hurlements, leurs idoles païennes ? Avec ce roman, c’est tout cela que j’ai tenté de restituer ; cette magie des contrées, des peuples et des divinités inconnus. La stupéfaction de celui qui les découvre. Au début du récit, Sandremonde est un univers médiéval parfaitement stable, régi par l’Église qui attribue un rôle à chacun. Les Chapelles et leurs troupes d’assaut, les cités grouillantes, les caravanes marchandes ... Rien ne semble pouvoir troubler cet ordre immuable. Mais parfois un grain de sable suffit à gripper les mécanismes les plus solides. Ce grain de sable sera un étrange enfant qui fera surgir du néant les Saudahyds, des démons revenus d’un passé immémorial que l’Église a tenté d’enterrer. Je voulais montrer l’effroi des Cardinaux lorsqu’ils réalisent que leurs ennemis ancestraux sont de retour, que leur citadelle vacille. Montrer aussi le vertige qui vous saisit quand se déploie devant vous une terre oubliée, et l’exaltation des Saudahyds qui retrouvent soudain le fol espoir de voir renaître leur peuple. Montrer enfin l’éclosion d’une Élue, sortie de la nuit pour brandir la torche du destin. Cette trajectoire de comète, cette révélation qui fera murmurer à ses compagnons : « Ainsi c’était elle. Venue de si loin ... » Car en Sandremonde, les dieux ont encore leur mot à dire."
JEAN - LUC DEPARIS

Jean-Luc Deparis a quarante-neuf ans. Il est depuis toujours passionné de littérature médiévale fantastique et de science-fiction.
Il écrit pour soigner un inconfort chronique avec le réel.
Sandremonde est son premier roman.

Feuilletage

Je n’aime pas la "Fantasy", mais sans doute ai-je tort. En fait j’ai l’impression de lire toujours la même histoire. Beaucoup de personnes disent la même chose des oeuvres de Lovecraft que pourtant j’adore. Alors, oui, je suis plein de contradictions.
Donc ne vous fiez pas aux opinions des autres ne faires confiance qu’à vous-même !
Voici un extrait de ce magnifique livre des éditions Actes Sud.

"Ainsi se poursuivait cet étrange ballet de mort, sans répit ni hésitation, au rythme des laazdrooms. Les flammes peignaient le métal qui laissait dans les ténèbres des traînées de lave enchevêtrées. Les pieds frappaient la neige, soulevaient des myriades de cristaux qui participaient à la danse. Le brouillard enveloppait la scène d’une aura irréelle."

Alain Pelosato