SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Zombies néchronologies 2 : Mort parce que bête


"Zombies néchronologies 2 : Mort parce que bête " de Peru & Baudoiron

Une grande partie de la race humaine va disparaître et il ne restera que les spécimens les plus capables. C’est la sélection naturelle. Les dominants devront s’affronter pour préserver leur place au sommet de la chaîne alimentaire.

Andy s’est installé à Stockholm pour devenir le directeur créatif pour jeu vidéo jeu de zombies « Last Dead ». Pour renouveler le thème il a été décidé que les joueurs seront confrontés à l’hyperréalisme.
Un étage du bâtiment a été aménagé en bunker pour simuler la survie en milieu hostile.
C’est alors que les informations évoquent l’existence d’une épidémie de zombie. Andy emmène aussitôt son épouse dans le bunker. Mais il s’avère que toute l’équipe a eu la même idée.
Le rationnement est mis en place. Cependant, 4 mois après le début de la contagion, il est devenu nécessaire de sortir pour aller chercher du ravitaillement. Or selon les calculs il doit y avoir plus d’un millier de zombies au kilomètre carré.
Situé en marge de la série principale « Zombies » ce one-shot nous présente un « héros » qui possède une grande aptitude à la violence. Mais il dispose également d’un Q.I. élevé. Ceci va de pair avec un ego des plus respectable. De ce fait, lorsqu’il prend une décision il est évident qu’elle ne peut être que la bonne.
Mais il n’est pas le seul à être capable de réflexion. Dans cet univers il existe deux types de zombies : ceux qui courent et les autres plus lents (les « classiques »). Il s’avère que ceux qui sont décédés de morts naturelles conservent un métabolisme plus actif. De plus, ils disposent d’une capacité de réflexion basique comme la ruse. D’où le commentaire :
Des zombies qui pensent. Comme si on avait besoin de ça.

Damien Dhondt

Scénario : Olivier Peru, Dessin : Arnaud Baudoiron, Couleurs : Digikore studios, Couverture : Sophian Cholet & Julie Rouvière _ Zombies néchronologies tome 2 : Mort parce que bête _ Edition Soleil, collection anticipation _ juin 2015 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 14,50 euros



Retour au sommaire