SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
0
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  La maison des reflets



"La maison des reflets "
de
Camille Brissot

Editeur :
Syros
 

"La maison des reflets "
de Camille Brissot



Dans un futur proche, les maisons de départ viennent en aide aux vivants afin qu’ils puissent surmonter la disparition d’êtres chers grâce à des reflets en quatre dimensions, leur permettant de faire leur deuil à leur rythme. C’est dans ce genre d’endroit qu’est né Daniel, un adolescent intelligent et solitaire. Son père est l’heureux propriétaire de la maison Edelweiss, la plus célèbre du genre. Alors que sa popularité explose encore grâce aux papiers d’une journaliste, Daniel décide de s’aventurer dans le monde réel. C’est alors qu’il découvre Violette, une fille de forains terriblement attirante. Celle-ci ne lui révèle rien de sa maladie génétique et passe une journée formidable aux cotés du garçon. Une relation épistolaire amoureuse en naît. Jusqu’au jour où Violette décide d’y mettre un terme. Daniel s’effondre et sa famille s’organise pour lui venir en aide.

Un roman idéal pour les adolescents. Tout d’abord, tout repose sur la technologie : le virtuel, les avatars et l’intelligence artificielle, sans doute plus proches de nous que de la science-fiction. Les descriptions fines mais suffisamment courtes pour ne pas être ennuyeuses réussissent à nous y faire croire en tout cas.
La quête initiatique de Daniel en fait un personnage terriblement attachant et dans lequel chaque adolescent pourra se transférer, avec son besoin d ’émancipation et le thème du premier amour (et des premières déceptions amoureuses par extension)
La question des différentes façons de gérer le deuil est également abordée par le biais des personnages, chacun réagissant d’une façon qui lui est propre. L’auteure ne porte aucun jugement et laisse le lecteur se faire sa propre opinion, choisir sa propre voie.
C’est un roman très prenant avec des personnages attachants qui saura également séduire de nombreux adultes, et ce même si c’est un sujet assez classique.

Virginie Liégeon

La maison des reflets de Camille Brissot– Éditions Syros– 19,95 euros – 354 pages – 15x22 cm- février 2017






Retour au sommaire