SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
0
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  SuperToys



"SuperToys "
de
Brian Aldiss

Editeur :
Métaillié
 

"SuperToys "
de Brian Aldiss



- Toi et moi, nous sommes réels, n’est-ce pas Teddy ?
Les yeux de l’ours en peluche regardèrent le garçon sans ciller :
- Toi et moi, nous sommes réels, David.
Il était spécialisé en réconfort.

David n’arrive pas à plaire à sa maman. Ce petit garçon (artificiel) s’interroge donc sur son humanité.
Cette histoire qui devait être réalisée par Stanley Kubrick a finalement été portée à l’écran par Steven Spielberg (1).

Les autres nouvelles de l’auteur de science-fiction britannique présentes dans ce recueil se caractérisent par une narration originale.
Ainsi, alors qu’un astéroïde fonce vers la Lune qui vient d’être colonisée Brian Aldiss s’intéresse à la vie très privée du général chargé d’empêcher l’impact (et qui se désintéresse complètement de son devoir).

De même Aldiss relate une catastrophe écologique d’un point de vue juridique. Un scientifique fabrique une poupée en bois ventriloque (toute allusion à Pinocchio est évidemment fortuite). Or, cette poupée s’est reproduit asexuellement. Elle a coupé des arbres pour se faire des corps similaires au sien. Et les autres poupées ont fait de même. Bref, la forêt vierge a été détruite. Le scientifique doit donc être emprisonné à vie pour des crimes contre l’écologie.

Parmi les nombreuses nouvelles, signalons avec « Rien dans la vie n’est jamais suffisant » une altération de « La Tempête » la pièce de théâtre de Shakespeare.
Quant à « Un Mars plus blanc », il s’agit apparemment du prototype du roman « Mars blanche ou La libération de l’esprit. Utopie du XXIe siècle » co-écrit avec Roger Penrose, 1999.

On remarquera que le réalisme est souvent laissé de côté au profit de l’humour noir ou de l’extravagance. Ainsi, un progrès scientifique majeur est réalisé grace à un ordinateur qui travaille sur le spectre de la couleur plutôt que sur les mathématiques. Là, ce n’est pas de la hard-science, mais une caution scientifique décontractée.

– Une histoire pour Stanley Kubrick
– Les Supertoys durent tout l’été
– Les Supertoys quand arrive l’hiver
– Supertoys les autres saisons
– Trois genres de solitude (« le bonheur à l’envers », » l’idée fixe », « Les cubes parlants »)
– La vieille mythologie
– Sans tête
– Rien dans la vie n’est jamais suffisant
– Une affaire de mathématiques
– Le bouton pause
– Steppenpferd
– La capacité cognitive et l’ampoule électrique
– La société secrète
– Galaxie Zed
– Les merveilleuses d’Utopie
– Devenir le parfait papillon
– Un Mars plus blanc
– Une nouvelle apogée
– III
– le bœuf

Damien Dhondt

Auteur : Brian Aldiss _ SuperToys _ Traduction : Catherine de Leobardy _ Edition : Métaillié, Collection BB Anglosax _ septembre 2001 _ Inédit, grand format, 216 pages _ 12,33 euros






Retour au sommaire