SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  G - L -  Hitman & Bodyguard (The Hitman’s Bodyguard)


"Hitman & Bodyguard (The Hitman’s Bodyguard) " de Patrick Hughes

 

Scénariste : Tom O’Connor
Avec : Samuel L. Jackson, Ryan Reynolds, Gary Oldman, Elodie Yung, Salma Hayek.
Distribué par Metropolitan Filmexport
118 mn - Sortie le 23 Août 2017 - Note : 5/10

Les duos dans les films d’action (genre baptisé « buddy-movie ») sont légion. Les réussites, moins. Réellement amorcé avec « Starsky & Hutch » au petit écran, puis au cinéma avec le maître-étalon qu’est « 48 Heures », que suivirent les « Arme Fatale » (les 2 premiers), le genre y gagna ses lettres de noblesse avec ces trois titres que suivirent d’autres réussites telles que « Le dernier samaritain », voire même « Tango & Cash » (bien que loin d’être impérissable…), autant les ersatz oubliables et périssables sont légion. Le genre étant tombé depuis un peu dans les oubliettes, il arrive que de temps en temps sorte un petit nouveau. Reste à savoir si la recette prend toujours, ceci bien entendu dépendant de la qualité du produit…
Michael Bryce (Reynolds, comme d’hab’…) était un garde du corps réputé jusqu’à ce qu’un de ses clients se fasse assassiner sur le tarmac d’un aéroport. Darius Kincaid (Jackson, comme d’hab’ aussi, donc au top !) est un tueur à gages qui vient de se faire arrêter et qui négocie sa liberté contre son témoignage pour faire tomber un immonde dictateur d’un pays de l’est. Pour le protéger, l’agent spécial chargé de sa protection fait appel à son ancien amant, Bryce, lequel découvre qu’il doit protéger Kincaid qu’il connait bien en tant que vieil ennemi. Pourtant, le duo va devoir s’entendre pour sortir vivants, au point de créer entre eux une connivence qui les aidera même à rééquilibrer leur vie privée respective.
Bon, soyons directs, on a largement vu mieux. Certes il y a des moyens, mais à côté de ça, l’histoire se résume très vite, et pourtant, elle s’étale trop en longueur. Le nombre de fois où on aurait envie que cela finisse au bout d’une heure en est la preuve. Et un film d’action où on s’ennuie un tantinet, ce n’est pas une bonne chose. Oh, il y a pire en ce moment, comme l’abominable « Overdrive », et en même temps, il y a beaucoup mieux comme « Atomic blonde ». Mais c’est ainsi : « Hitman & Bodyguard » est un buddy-movie mou du genou, qui ne tient vraiment la tête hors de l’eau que grâce à Samuel L. Jackson, Reynolds lui cabotine comme très souvent, et Patrick Hughes (réalisateur australien de l’excellent « Red Hill », du troisième – et moins bon – « Expendables ») confirme que « Red Hill » n’était qu’un coup d’essai et de maître sans lendemain. Donc non, « Hitman & Bodyguard » ne fera pas partie des classiques du genre, c’est juste un en-cas en attendant un grand retour…

Stéphane THIELLEMENT

Lire 2800 chroniques de films dans le livre d’Alain Pelosato :
123 ans de cinéma fantastique et de SF : Essais et données pour une histoire du cinéma fantastique 1895-2019



Retour au sommaire