SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  J’ai avalé un arc-en-ciel




"J’ai avalé un arc-en-ciel "
de
Erwan JI

Editeur :
Nathan
 

"J’ai avalé un arc-en-ciel "
de Erwan JI



Capucine alias Puce est une jeune américaine de dix-sept ans née en France. La jeune fille vit sa dernière année de lycée, et depuis qu’une personne qui lui est proche a déménagé sans lui donner de nouvelles, elle décide de tenir un blog régulièrement pour que les lecteurs soient ses confidents. Elle écrit en français pour que ses camarades de classe de l’Etat du Delaware ne puissent pas comprendre, car Puce à la chance d’être bilingue grâce à son père français. Sa mère est américaine, mais ils vivaient à Montpellier avant de déménager aux Etats Unis trois ans auparavant. Capucine vit une vie de lycéenne plutôt normale, mais nous raconte sa dernière année qui est la plus dure : ses angoisses face au monde adulte qui approche à grands pas , sa mélancolie des années de lycée bientôt révolues mais surtout comment elle est tombée amoureuse.

Un roman léger, pétillant, des sujets sensibles abordés avec subtilité et légèreté. Les portraits des personnages de cette œuvre sont très touchants. Puce est une personne pleine de vie et joyeuse, je me suis vite attachée à elle et à son sarcasme naturel. Il y a beaucoup de livres qui traitent des journaux intimes ou des blogs, mais celui-ci est très frais et assez original du fait que Puce a été élevée à la manière américaine et qu’elle porte un regard nouveau sur la société française, comparée à la vie américaine (par exemple le port d’uniforme obligatoire à l’école américaine). En plus de cela, ce livre porte un message de tolérance universel vraiment touchant. Le titre du livre se comprend à la fin, (clin d’oeil à l’arc en ciel LGBT) ce qui donne un nouveau regard sur l’histoire, même si le dénouement était plutôt prévisible.
En revanche, j’aurais aimé plus de descriptions physiques des personnages, notamment Capucine qui n’est absolument pas décrite physiquement, c’est donc assez dur de l’imaginer. Et pour finir, je ne sais pas s’il y aura un deuxième tome (ce qui serait très plaisant d’ailleurs), mais j’aimerai bien savoir ce qu’il arrive ensuite aux personnages. La fin est un peu floue, elle laisse penser qu’il est possible qu’il y est un deuxième volume des aventures de Puce.

Emm@

J’ai avalé un arc-en-ciel de Erwan JI – Editions Nathan – mars 2017 – 383 pages - 16,90 euros






Retour au sommaire