SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Dangerous Women 1




"Dangerous Women 1 "
de
Joe Abercrombie, Jim Butcher, Joe R. Lansdale, Lawrence Block, Brandon Sandson, Lev Grossman, S.M. Stirling, Sam Sykes & George R.R. Martin

Editeur :
J’ai lu
 

"Dangerous Women 1 "
de Joe Abercrombie, Jim Butcher, Joe R. Lansdale, Lawrence Block, Brandon Sandson, Lev Grossman, S.M. Stirling, Sam Sykes & George R.R. Martin



recueil de nouvelles fantastiques

Desperada de Joe Abercrombie

Elle s’efforça d’accompagner sa chute d’un roulé-boulé comme la plupart de ses nombreux malheurs.

Elle tient à se faire appeler "Farouche". Mais le surnom qu’on lui a donné (et qui se trouve sur ses avis de recherche) est "La Fumée". Pourchassée par un groupe de cavaliers, elle compte bien trouver de l’aide dans une petite ville isolée. Confiante dans ses capacités de comédienne, elle va bien réussir à faire avaler un mensonge aux habitants. Après tout ce n’est pas vraiment difficile, car elle est vraiment traquée (il suffit juste de ne pas mentionner que ses poursuivants sont ses anciens complices). Mais où est l’aide attendue ? Elle ne viendra pas, car le refuge qu’elle a choisi est une ville fantôme. Bon, il ne lui reste plus qu’à dégainer son arme : un couteau (à la lame ébréchée).

Pour élaborer le personnage de "La Fumée" Joe Abercrombie a visiblement puisé dans l’archétype de la femme fatale énigmatique en ne présentant pas son passé. Le contexte lui-même n’est guère précisé. Les personnages évoluent dans une ambiance de western après une guerre de sécession. Cependant, ils ne s’affrontent pas pour des dollars, mais pour des marks en argent.

Cocktail explosif de Jim Butcher

Quelques mois plus tôt, j’avais tenu douze rounds sur le ring de la boxe psychique contre un poids lourd nécromancien.
Quand une jeune femme recherche son petit-ami disparu, elle fait appel soit à la police, soit à un détective privé. Mais que faire quand l’élu de son coeur se trouve être un vampire ? C’est simple : on s’adresse alors à Molly la magicienne professionnelle de Chicago (et surtout disciple d’Harry Dresden).
Bon, comment retrouver le cher disparu. C’est évident : investigation, séduction, infiltration, sorts d’illusions, sans oublier les conseils de Tatie ( une fée, qui accessoirement se trouve être le bras droit de Mab, la Reine de l’Air et des Ténèbres) et en renfort une copine louve-garou.

Cette nouvelle de fantasy urbaine se situe dans le Chicago décrit dans la série "Les Dossiers Dresden" ( Éditions Bragelonne & Milady). Mais attention au spoiler, pour ceux qui suivent cette saga.

Catcher Jésus de Joe R. Landsdale

- Pourquoi on vous appelait LaCroix ?
- Parce que si tu montais sur le ring avec moi, on pouvait faire une croix sur ton avenir.

Marvin, le jeune disciple du catcheur Lacroix (approchant les 80 printemps), vient de découvrir comment celui-ci a perdu un combat. Son adversaire se nommait Felina "Elle me faisait tourner la tête, c’est quasiment du vaudou, de la magie noire, un sifflet à ultrasons pour chien". Mais elle l’a quitté pour un rival prénommé Jésus. Jésus et Lacroix ont très vite compris que Félina portait le mauvais oeil. Mais ils y sont toujours attachés. Tous les cinq ans, depuis près d’un demi-siècle, ils combattent et le vainqueur partira avec Félina. Lacroix n’a jamais pu récupérer Félina. Mais un nouveau combat approche !

Cette histoire utilise au mieux le contraste entre le contexte contemporain et les personnages pittoresques.

Je sais comment les choisir de Lawrence Block

Elle est entrée dans ce relais routier à la lisière de la ville avec un scénario déjà bien en tête. Il ne lui restait plus qu’à ferrer le poisson. Le poisson mâle, en l’occurrence.
Les femmes fatales savent d’instinct qui elles doivent séduire. Dans ce cas précis, il s’agit de choisir un gibier et de le persuader de tuer son mari. Mais, et si à l’instinct féminin s’opposait celui d’un mâle affirmant avoir l’expérience du combat ? En fait, la cible de la femme fatale a été refusée par l’armée suite à un entretien avec le psychiatre.

Une atmosphère sombre constitue la parfaite ambiance pour un duel de séduction et de manipulation.

Des ombres pour Silence dans les forêts de l’Enfer de Brandon Sanderson

- Du vrai sang d’éclaireur, obstinée jusqu’au dernier souffle. Il paraît que vos grands-parents étaient les premiers des premiers. Les premiers à venir explorer ce continent, les premiers à s’installer dans les Forêts... les premiers à revendiquer un bout de cet enfer.

L’auberge de madame Silence constitue un îlot de sécurité au coeur de la forêt. Il s’agit du territoire des ombres. Mais certains criminels connaissent les règles pour y survivre. Cependant, même eux sont soumis à la loi des hommes. Mais qui viendrait les y traquer ? Il existe bien des chasseurs de primes. Mais le seul qui importe vraiment est celui que l’on surnomme le Renard blanc.
Son identité est inconnue... et personne en viendrait soupçonner Madame Silence d’exercer discrètement la profession de chasseur de primes.

Dans une ambiance western agrémentée de fantasy, la lutte pour la survie contre les humains et les créatures surnaturelles révèle des facultés insoupçonnées.

La Fille du miroir de Lev Grossman

Elle avait grandi à Seattle, fille unique d’un couple mixte - une mère magicienne et un père accro à la Nintendo.

Voici 400 ans que l’université de Brakebills (seule académie officielle de magie de toute l’Amérique du Nord) dispense son enseignement. Et voici 400 ans qu’exerce en son sein la Ligue chargée d’exercer la discipline interne. En réalité, c’est ce qu’affirme la jeune élève Prune la présidente - autoproclamée, mais incontestée - en plus d’être sa fondatrice.

Qui a dit qu’une enquête dans le monde de la magie ne pouvait s’accompagner d’humour ?

Annoncer la sentence de Stephen Michael Stirling

- Je suis Juniper Mackensie, chef du Clan Mackenzie, juge suprême de notre peuple.
Il y a fort peu de temps que les rescapés de la catastrophe ont subi les destructions, les morts et l’arrêt des machines. Mais très vite une nouvelle société est apparue. Parfaitement organisée, elle assure la cohésion d’une population ayant renoué avec le paganisme.
Or chaque communauté peut être victime de crimes et de délits. C’est alors qu’intervient Juniper Mackensie. Mais elle n’est pas là pour discuter de la culpabilité. Elle est venue pour annoncer la sentence.

Expert en uchronie Stephen Michael Stirling nous décrit cette-fois un monde postapocalyptique. Mais il n’est pas précisé la nature de la catastrophe (appelée "Changement"). De même, l’émergence rapide d’une nouvelle religion surprend. Curieusement, il a choisi de présenter l’application de la justice vis-à-vis d’un vulgaire (et authentique criminel). Or la société qu’il décrit aurait pu relever de la dystopie et s’exercer aux dépends d’un innocent. L’intrigue aurait alors été plus complexe. Cependant, S.M. Stirling réussit à suggérer un énorme arrière-plan. Espérons que cet univers sera développé.

Nommer la bête de Sam Sykes

La bête apparut. La bête était une dame. Ses cheveux étaient longs et détachés, ses vêtements crasseux.

Une mère et sa fille du peuple des Shicts se rendent au coeur de la forêt pour tuer la bête. Les intrus (qui se nomment eux-mêmes humains) se sont, en effet, installés sur leur territoire. Mais si la jeune fille doit tuer, c’est pour que son père soit fier de son héritière. Il est vrai que cette enfant donne du tracas à ses parents. Elle parle beaucoup alors qu’elle devrait hurler comme tous les shicts. Pendant ce temps, dans une cabane, une petite fille humaine essaie d’expliquer à son père qu’il serait judicieux de quitter cette cabane facilement repérable et de se dissimuler dans la forêt.

Les deux récits parallèles - celui des Shicts et celui des humains - distillent efficacement les interrogations et l’angoisse des deux groupes qui seront bientôt confrontés à ceux qu’ils nomment les Bêtes.

La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts de George R.R. Martin

La danse des dragons est le terme fleuri pour désigner les violentes luttes intestines menées par deux branches rivales de la maison Targaryen pour s’emparer du Trône de fer de Westeros, entre 129 et 131.

À la mort du roi Viserys Targaryen, il y avait deux principaux candidats à la succession : sa fille Rhaenyra, seul enfant encore en vie de son premier mariage, et Aegon, fils de sa seconde épouse (reine Alicent).
Le trône aurait dû revenir à la fille aînée, mais à Port-Réal la reine Alicent persuada le Conseil Restreint de se réunir pour trouver une autre solution. Les arguments furent échangés. Puis il ne resta que Lord Lyman des Essaims, grand Argentier et lord trésorier des Sept Couronnes à soutenir la voie de la légitimité. Son égorgement constitue le premier sang versé dans la guerre civile qui allait ravager Westeros.

Situé, 200 ans avant les évènements décrits dans "Le Trône de fer" ce récit (rédigé du point de vue d’un historien) nous décrit une époque du règne de la dynastie targaryen qui disposait à son service de nombreux dragons.
Ces derniers vont voir leur nombre considérablement réduit dans ce conflit riche en affrontements entre dragons et entre armées, mais aussi en assassinats. La ruse, les mensonges et les suspicions provoquent également bien des morts aussi bien parmi les traitres que ceux qui ont fait le choix de la loyauté.

Rédigé par des auteurs masculins (le second tome réunira des nouvelles écrites exclusivement par des auteurs féminins), ce recueil _ par ailleurs extrêmement instructif en ce qui concerne le talent des auteurs _ nous renseigne sur l’existence de deux catégories de femmes fatales : celles qui déclenchent les évènements et celles qui les gèrent. La femme fatale acquiert ainsi deux faces : la destructrice et la protectrice.

Damien Dhondt

Auteur : Joe Abercrombie, Jim Butcher, Joe R. Lansdale, Lawrence Block, Brandon Sandson, Lev Grossman, S.M. Stirling, Sam Sykes & George R.R. Martin, Illustration : Introduction : Gardner Dozois_ Dangerous Women tome 1 _ Desperada ("Some Desperado"), Cocktail explosif (" Bombshells) Catcher Jésus ("Wrestling Jesus"), Je sais comment les choisir ("I Know How to Pick ’Em"), Des ombres pour Silence dans les forêts de l’Enfer ("Shadows for Silence in the Forests of Hell "), La Fille du miroir ("The Girl in the Mirror "), Annoncer la sentence ("Pronouncing Doom "), Nommer la bête Name the Beast "), La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts (" The Princess and the Queen"),Traduction : Benjamin Kuntzer _ Edition J’ai lu, collection Semi-poche imaginaire _ juin 2016 _ Réédition, poche, 480 pages _ 17,90 euros






Retour au sommaire