SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Ender : préludes




"Ender : préludes "
de
Orson Scott Card

Editeur :
J’ai lu
 

"Ender : préludes "
de Orson Scott Card



"Meilleur espoir de l’humanité" était un boulot minable.

Mazer Rackham, l’officier qui en désobéissant aux ordres a sauvé la race humaine de l’invasion extraterrestre des Doryphores, fonce seul dans le vide spatial. Avec pour seule compagnie un ordinateur quelque peu agaçant il a reçu pour mission de faire un aller-retour dans l’espace. Pendant ce temps une flotte de combat sera construite, tandis que grandira une nouvelle génération de membres d’équipage. Compte tenu du phénomène de la relativité du temps, Mazer sera encore jeune lorsque la nouvelle flotte terrienne deviendra opérationnelle.

Sur Terre on recherche activement le prochain Mazer Rackham. Ce dernier a bien établi des critères basés sur son expérience militaire et son analyse des capacités de ses supérieurs :
- Rage du désespoir
- Intuition (va donc trouver un test pour ça, pauvre buse !)
- Tolérance aux ordres des imbéciles
- Sens personnel et suicidaire du devoir.

Mais c’est au lieutenant Graff de tester et d’entraîner les enfants prometteurs. Parmi ceux-ci se trouve le jeune Zeck Morgan, fanatique religieux chrétien et pacifique. Or à l’École de guerre se trouvant sur une station spatiale les enfants sont jetés "dans les bras en métal brûlant de Moloch, pour leur apprendre à se livrer tout entiers à la violence". On a refusé à Zeck le statut d’objecteur de conscience, car sa motivation était religieuse. Or il n’y a pas d’observance religieuse à l’École de guerre. Cependant Zeck a découvert un noir secret concernant deux autres élèves. Ils sacrifient en cachette à un rite impliquant St Nicolas, entrant ainsi en rébellion avec le règlement de l’École. De plus, ils ont l’intention d’inviter le Père des mensonges (le Père Noël). Sous le regard attentif d’Andrew "Ender" Wiggin Zeck décide de s’opposer à ce projet maléfique !

Ces différentes nouvelles (1) nous présentent des personnages à la personnalité complexe. Leurs diverses origines culturelles apportent une facette supplémentaire à leur caractère qui entre ainsi en interférence avec celui des autres protagonistes.

La démarche d’Orson Scott Card consiste à fournir peu à peu des informations sur ses "héros". Pour l’un d’entre eux au moins il convient de mettre les guillemets car il se révèle être un sociopathe. Peu à peu leur véritable nature ou leurs motivations sont révélées. Ceci apporte un éclairage nouveau sur les participants au conflit.

(1)
- Mazer en prison "Mazer in Prison" (2005)
- Joli garçon "Pretty boy" (2006)
- Le tricheur "Cheater" (2006)
- Un cadeau pour Ender "Ender’s Stocking" (2007)
- Une guerre de dons "A War of Gifts" (2007)

Damien Dhondt

Auteur : Orson Scott Card _ Ender : préludes _ Traduction : Pierre-Alexandre Sicart _ Edition J’ai lu _ novembre 2016 _ Réédition, poche, 220 pages _ 6 euros






Retour au sommaire