SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  DanMachi – La Légende des Familias 1




"DanMachi – La Légende des Familias 1 "
de
Fujino Omori,

Editeur :
Ofelbe
 

"DanMachi – La Légende des Familias 1 "
de Fujino Omori,



illustré par Suzuhito Yasuda

Est-ce une erreur de vouloir rencontrer des filles dans un donjon ?
Dans ce labyrinthe de niveaux empilés, les uns sur les autres. Au sein de ce melting-pot de monstres plus dangereux les uns que les autres ?

Il y a les aventuriers d’élite et il y a ... Bell Cranel. Âgé de quatorze ans, cet aventurier novice explore sans relâche les souterrains de la Cité-labyrinthe. Il y affronte des monstres pour récolter quelque argent et dans l’espoir de... rencontrer de belles aventurières telles celles qui peuplent les récits héroïques.
Pour l’instant Bell a surtout rencontré des monstres mineurs comme les Gobelins et les Kobolds. Ces rencontres se sont déroulées dans les niveaux les plus proches de la surface. Peut-on lui en vouloir d’être descendu plus bas ? En tout cas, le minotaure particulièrement agressif n’a guère apprécié. Heureusement, quelqu’un de plus compétent que Bell passait par là. Il s’agit d’une épéiste blonde aux yeux d’or, vêtue de bleu : Aiz Wallenstein surnommée la princesse à l’épée !
Couvert du sang du minotaure Bell a réagi avec toute la logique qui lui est coutumière ( et aggravée par le fait qu’il venait de se faire voler son coeur). Ainsi, il a fui sans prendre le temps de remercier cette aventurière digne des récits héroïques.
Il est évident qu’il n’attirera l’attention de sa belle qu’en étant lui-même un aventurier efficace (et c’est loin d’être le cas).
Précisons que chaque aventurier de la ville d’Orario bénéficie de la bénédiction d’un dieu. Ceci lui procure une amélioration de ces compétences tant physique que magique. Il existe différents niveaux et Bell se trouve (évidemment ) au niveau Un. Ceci ne l’arrange ni lui, ni sa déesse. Il convient d’ailleurs de la présenter.
Il y a les divinités d’exception et il y a... la déesse Hestia. Ayant l’aspect physique d’une adolescente (mais elle ne vieillira jamais) elle squatte le sous-sol de la déesse Héphaïstos et travaille à mi-temps, quand elle n’est pas en train de s’enguirlander avec la déesse Loki ( le contentieux repose sur la comparaison de leur tour de poitrine respectif).
Dans ce roman laissant une large place à l’humour le phénomène classique exploration-combat-expérience des jeux de rôle et des jeux vidéos est parfaitement codifié.
Le contexte d’héroïc-fantasy est agrémenté par la venue d’êtres interdimensionnels (les dieux) dans le monde inférieur (celui des humains et autres humanoïdes).
Tout ceci interfère et finit par aboutir à un épisode des plus chaotique. Le caractère épique de l’aventure est absent, mais au moins le lecteur ne s’ennuie pas.

Damien Dhondt

Aureur : Fujino Omori, Illustrations : Suzuhito Yasuda _ DanMachi – La Légende des Familias _ Titre original : "Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darô ka", traduction : Marie-Saskia Raynal & Pascale Guillomet _ Édition Ofelbe, Collection Light Novel _ juin 2016 _ Inédit, grand format, 304 pages _ 12,99 euros






Retour au sommaire