SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Les mondes magiques du Seigneur des Anneaux




"Les mondes magiques du Seigneur des Anneaux"
de
David Colbert

Editeur :
Le Pré Aux Clercs
 

"Les mondes magiques du Seigneur des Anneaux"
de David Colbert



10/10

La mode étant aux guides non officiel il fallut bien qu’un jour naisse un opus sur l’oeuvre de cet universitaire qui a donné naissance à un monument de la littérature mondiale. Tout, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Seigneur des Anneaux sans jamais avoir osé le demander se trouve dans ce livre joliment illustré. L’auteur a déjà commis un autre livre du même acabit sur Harry Potter (Les mondes magiques de Harry Potter même éditeur). En deux-cent quatre pages Colbert parvient à rédiger un bréviaire d’historien du Seigneur des anneaux à l’usage des arpenteurs de ces mondes aux multiples sources et origines. Des interrogations sur les choix de scénario de Tolkien (disparition de Bilbo) aux portées philosophiques et symboliques du récit sur son temps, l’auteur explore patiemment les arcanes d’une oeuvre, ses signifiants et ses correspondances en tentant de démontrer la richesse d’un récit au service de toutes les cultures de l’humanité. Dissection patiente des personnages (pourquoi les Elfes sont-ils si grands, leur haine avec les Nains, la laideur des Orques, qui est Gandalf, origines de Gollum, etc...), mise en relation avec d’autres écrits (Beowulf, Shakespeare, Le Kalevala, etc..) , rien n’échappe au scalpel agile de l’auteur. Ce livre est une démonstration de A à Z des multiples points de contacts d’une oeuvre avec ce qui a fait sa prospérité : l’histoire, la religion, le symbolique, l’ethnologie. Cela vient confirmer l’adage traditionnel pour un genre aussi éthéré que la fantasy : retrouver toujours dans le récit ce qu’on y apporte soi-même. Soi-même en tant qu’être social et culturel, entre ombre et lumière, convictions et doutes, croyance et créativité. Et c’est cette rencontre qui rend possible l’interprétation d’un texte inépuisable en significations. Architectoniq ue d’une oeuvre aux multiples chemins, ce livre est un livre d’images prises sur le vif d’un auteur, d’un écrit et du monde. Peu réussissent à faire aussi bien en si peu de pages. Après l’excellence de l’essai de Lin Carter sur Tolkien, Le Prés aux Clercs récidive dans ses choix judicieux pour notre plus grand bonheur.

Emmanuel Collot

Les Mondes Magique du Seigneur des Anneaux, David Colbert, traduit de l’anglais par Nathalie Serval, Couverture de Jean-Pierre Targete, Le Pré Aux Clercs, 204 pages, 15 Euros






Retour au sommaire