SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Les Créatures fantastiques




"Les Créatures fantastiques "
de
Belinda Weber

Editeur :
Nathan
 

"Les Créatures fantastiques "
de Belinda Weber



Certaines des créatures mythiques peuvent faire du mal sans le vouloir et d’autres sciemment.

Il convient de préciser que de nombreuses créatures (le plus souvent assez peu sympathiques) partagent la planète avec l’être humain.
Le ciel est le domaine des dragons, des chevaux magiques (Pégase, Walkyries, le cheval d’Odin), des oiseaux immortels comme le Phénix, des Oiseaux géants ( l’Oiseau-tonnerre amérindien, le Roc des aventures de Sinbad, Garuda des Indous et le griffon).
La terre quant à elle est parcouru par les licornes, les chimères, le basilic, la cocatrice, le Quetzalcoatl, les centaures, les satyres, les lamassus de Mésopotamie, le Minotaure, le Yéti, le windigo, Shuten Dôji l’oni japonais, sans oublier le géant Polyphème.
Sous terre se trouvent les gardiens des Enfers (Cerbère, Garm qui garde Hel le monde des morts dans la mythologie sandinave, sans oublier Yama dans la mythologie indienne et la
déesse Ammit, dévoreuse d’âmes dans la religion égyptienne).
Des créatures de l’eau comme Mélusine ou les selkies, le kraken, les serpents de mer, le Jormungandr scandinave, les monstres des lacs (Nessie, Slimy Slim, Ogopogo) apparaissent parfois aux yeux des humains.
Certains (fées, lutins, farfadets, kobolds, Boggarts celtes ou croquemitaines) cohabitent parfois, pour le meilleur ou pour le pire, avec l’homme.
Par contre la rencontre des humains avec les loups-garous, les harpies, les gorgones et les furies se révèle le plus souvent funeste.
Cet ouvrage superbement illustré présente des monstres méconnus comme le chat-vampire à deux queues de Nabeshima (Japon).
Il nous renseigne surtout sur la présence de mythes communs dans le monde. Ainsi le Sphinx trouve en Inde son équivalent avec les purushamrigas.
L’auteur précise que les phénomènes naturels (orages, inondations, tempêtes, séismes et volcans) ont vraisemblablement engendré cette peur de l’inconnu chez nos ancêtres qui l’ont matérialisé sous forme de créatures légendaires.
Des explications sont proposées. Par exemple le chant des sirènes serait une interprétation du "chant" des baleines et des dauphins. De même la corne du narval fut longtemps prise pour celle d’une licorne. Cependant la présentation de la créature marine découverte en 1977 par le chalutier japonais Zuiyo Maru ne s’accompagne d’aucune tentative d’explication ( il s’agit probablement d’un requin-pèlerin en pleine décomposition).

Damien Dhondt

Auteur : Belinda Weber _ Les Créatures fantastiques _ "The Best-Ever Book of Fabulous and Monstrous Beasts" _ Traduction : Martine Rey _ Édition Nathan, collection : Rouge & Or _ août 2011 _ Réédition, grand format, 64 pages _ 9,90 euros






Retour au sommaire