SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  White House Down 


"White House Down "
de Roland Emmerich (2013)
 

- Votre premier acte de président sera de bombarder la Maison-Blanche ?

John Cale (Channing Tatum) doit son poste d’officier de police du Capitole à un politicien, après qu’il eut sauvé la vie d’un membre de sa famille en Afghanistan. À présent il postule pour intégrer le Secret Service chargé de la protection du président américain. Hélas, la personne d’examiner sa candidature se trouve être une vieille connaissance Carol Finnerty (Maggie Gyllenhaal) qui émet de sérieux doutes concernant sa psychologie et ses compétences.
Il ne reste plus à Cale qu’à accompagner sa fille Emily dans une visite de la Maison-Blanche en lui dissimulant le fait qu’il n’a pas été jugé digne de cette mission prestigieuse.
C’est alors que des attaques concertées se produisent au Capitole comme à la Maison-Blanche. Suite à la prise d’otages d’Emily et du président James Sawyer (Jamie Foxx), Cale décide d’intervenir.

Difficile de ne pas faire le parallèle avec le film d’Antoine Fuqua "La Chute de la Maison- Blanche" sorti la même année.
On trouve des similitudes : assaut réussi de la Maison-Blanche, prise d’otage du président américain, nomination d’un président par intérim, trahison interne et un plan dissimulé derrière les menaces de l’ennemi.
Par contre le film de Fuqua se distingue de celui d’Emmerich par trois éléments du scénario :
- président blanc / terrorisme venu de l’étranger / héros extrêmement efficace
- président afro-américain / terrorisme interne / héros très moyen
N’oublions pas l’humour totalement absent de "La Chute de la Maison-Blanche", alors que Roland Emmerich (qui cette fois ne détruit qu’une partie de la Maison-Blanche) place le président américain en fâcheuse posture. En effet il met dans les mains de ce pacifique un lance-roquette :
- Je l’ai perdu !
- Perdu ?! Comment peut-on perdre un lance-roquette ?

Damien Dhondt

Réalisateur : Roland Emmerich
Scénariste : James Venderbilt
Audio : Dolby Digital 5.1
Langue : Français, Anglais, Allemand, Italien
Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Arabe, Danois, Finlandais, Italien, Néerlandais, Norvégien, Suédois, Turc
Format :16/9 - 2.40:1
Nombre de disques : 1
DVD + copie digitale
Sortie : janvier 2014
Durée : 2h06
Editeur : Sony Pictures
Prix : 9,99 euros
Bonus :
« Un duo dynamique : Channing Tatum & Jamie Foxx  »
«  Des hommes d’action : les cascades  »
«  Les hommes de l’intérieur : les rôles secondaires  »
«  Roland Emmerich - Aller plus haut  »



Retour au sommaire