SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  De Superman au Surhomme




"De Superman au Surhomme "
de
Umberto Eco

Editeur :
Le Livre de poche
 

"De Superman au Surhomme "
de Umberto Eco



Le Comte de Monte-Cristo est sans doute l’un des romans les plus passionnants qui aient jamais été écrits, et c’est aussi l’un des romans les plus mals écrits de tous les temps et de toutes les littératures.

Sémiologue et écrivain Umberto Eco s’est intéressé aux héros décrits jadis par ses confrères. Ces surhommes de l’investigation ou de l’illégalité, héros d’aventures ou d’espionnage, voire même super-héros ont alimenté de nombreux romans populaires, puis des comics.
Son argumentation est pour le moins originale : " La Chevauchée fantastique doit être distinguée d’Oedipe-roi".
La présentation du surhomme commence par Rodolphe de Gerolstein, le héros des "Mystères de Paris". Ce prince se travestissant en ouvrier rappelle d’ailleurs son créateur. Eugène Sue, filleul de Joséphine de Beauharnais, est passé du statut de dandy à celui d’aspirant au socialisme.
D’autres surhommes sont étudiés : Vathek de William Beckford, le comte de Monte-Cristo et Athos d’Alexandre Dumas (qui, hélas, était payé à la ligne), Vathek de William Beckford
Rocambole de Ponson du Terrail, sans oublier Arsène Lupin ("Soyons francs, ce n’est pas Raffles, c’est Lucky Luciano, Andreotti, Liggio, Kissinger, Brejnev, Nixon, Al Capone réunis. C’est un personnage politique.").
Avec le temps le superhomme a acquis des superpouvoirs pour devenir super-héros. Il doit être un archétype, mais ses scénaristes ont limité son champ d’action. Il pourrait aisément bouleverser l’ordre géopolitique et améliorer la situation de millards de personnes. Mais selon l’analyse d’Umberrto Eco "agir signifie se consumer, or Superman ne peut se consumer car un mythe est inaltérable". De même si Superman épousait Lois Lane (1) il ferait un pas vers la mort.
On remarquera que le texte d’Umberto Eco date de 1978. Par la suite les scénaristes de Superman l’ont fiancé à Lois Lane, mais tué en 1992. Par la suite ils ont ressuscité leur super-héros, qui a pu se marier (1996). Mais ce mariage a été annulé par une redéfinition de la réalité de DC comics. Par conséquent, le statut actuel de Superman est toujours celui de 1978, tel qu’il est défini ici par Umberto Eco.
Revenant un temps au superhomme des romans populaires Umberto Eco s’est avisé que certains avaient un statut particulier : le surhomme en prison. Cloîtrés chez eux comme Nero Wolfe de Rex Stout, ou bien dans sa cellule comme Isidro Parodi (2), ils enquêtent sur des crimes commis à l’extérieur.
La plus longue analyse de ce recueil concerne James Bond. Étudiant les structures narratives chez Ian Fleming et son idéologie manichéenne Umberto Eco se livre également à une analyse psychologique. Ainsi lorsque le méchant de l’intrigue met la main sur la James Bond Girl de service il ne pense qu’à la recouvrir d’or ou bien à la faire dévorer vivante par des crabes...
L’examen de l’oeuvre de Ian Fleming met en évidence la culture de ce dernier tout comme celle d’Umberto Eco. Ainsi une scène de Casino Royal a auparavant été véçue par Mike Hammer de Mickey Spillane. De même une scène du "Dragon impérial" (1869) de Judith Gauthier a été transposée dans "On ne vit que deux fois".
L’érudition d’Umberto Eco abreuve cet excellent ouvrage, alimentant ainsi son esprit d’analyse en données instructives, d’où découlent des critiques des plus pertinentes.

(1) Umberto Eco mentionne également Lana Lang, mais aussi...Loris Lemaris apparue dans la lointaine année 1959, ce qui implique un travail de recherche considérable... ou une bonne mémoire de ses lectures de l’époque
(2) des auteurs argentins Jorge Luis Borges & Adolfo Bioy Casares qui écrivaient sous le pseudonyme de H. Bustos Domecq

Damien Dhondt

Auteur : Umberto Eco _ De Superman au Surhomme _ Traduction : Myriem Bouzaher _ Edition Livre de poche _ mars 1995 _ Réédition, poche, 224 pages _ 5,60 euros






Retour au sommaire