SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Consumés de David Cronenberg chez Gallimard

Article précédent :
Le cycle de Mars d’Edgar Rice Burroughs chez P.R.N.G.

Consumés de David Cronenberg chez Gallimard

Article suivant :
Inner City de Jean-Marc Ligny chez Actusf



Communiqué de l’éditeur :

Naomi Seberg et Nathan Math œuvrent avec succès dans le photojournalisme à sensation de l’ère des nouveaux médias. A la fois amants et concurrents professionnels, ils arpentent le globe séparément, ne se croisent que dans des hôtels d’aéroports ou n’ont de rapports que par Internet, et sont toujours en recherche d’histoires spectaculaires - si possibles sordides.

Celle de Célestine et Aristide Arosteguy, anciens professeurs de philosophie à la Sorbonne et couple libertin, a tout pour attirer Naomi. Célestine a en effet été retrouvée morte, mutilée, dans son appartement parisien. La police suspecte son mari, qui a disparu, de l’avoir assassinée et d’avoir mangé des parties de son corps. Avec l’aide d’Hervé Blomqvist, un étudiant singulier, elle se lance sur les traces d’Aristide, qui la mènent jusqu’à Tokyo.

De son côté, Nathan se trouve à Budapest pour photographier le travail d’un chirurgien controversé, Zoltán Molnár, qui a été recherché par Interpol pour trafic d’organes et pratique désormais des interventions illégales. En couchant avec l’une des patientes de Molnár, Nathan contracte l’étrange " maladie de Roiphe ", que l’ont croyait disparue. Il s’envole alors pour Toronto, bien décidé à rencontrer le médecin qui a identifié ce mystérieux syndrome...

Ces histoires parallèles finissent par se croiser dans une intrigue hallucinée mêlant la technologie et le corps, l’impression 3D et la philosophie, le festival de Cannes et le cannibalisme, la mort et le sexe sous toutes ses formes (fétichisme, voyeurisme, échangisme...).

Cinéaste culte et mondialement reconnu (Videodrome, La Mouche, EXistenZ...), David Cronenberg poursuit dans ce premier roman son exploration de la noirceur psychologique et physique de l’être humain. Nous retrouvons dans Consumés les thèmes et l’esthétique de ses films, ses fascinations et ses obsessions.

Chronique d’Hervé Lagoguey dans SF Mag 91

Consumés, de David Cronenberg (Consumed, traduit de l’anglais par Clélia Laventure), Gallimard, « collection Du monde entier », janvier 2016, 388 pages moyen format, 21 euros.