SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Star Wars le réveil de la force


"Star Wars le réveil de la force" de J.J. Abrams

 

« Attention Spoilers »

7/10
Le voilà enfin, il est arrivé ! LE film tant attendu par tous les fans de l’univers tout entier avec cette fois ci aux commandes : J.J. Abrams…
Oublions donc les épisodes 1, 2, 3 pour nous replonger à nouveau dans le « vrai » univers « Star Wars ». L’attente est-elle donc justifiée, et celui-ci sera-t-il à la hauteur de ce que tout le monde attend ? Verdict.
L’HISTOIRE : Luke Skywalker a disparu et la résistance et le sinistre « Premier Ordre » sont à sa recherche. L’as des pilotes Poe Dameron détient un indice pouvant mener sur les traces de Luke mais fait prisonnier par les forces du Premier ordre c’est à son droïde BB-8 qu’il confie cet indice. BB-8 devient alors le centre des recherches dans toute la galaxie… Accompagné de la jeune pilleuse d’épaves Rey et du stormtrooper déserteur FN-2187 qui l’ont trouvé, le droïde tente de rejoindre le quartier de la Résistance…
Le film commence donc sur la planète Jakku, et l’on y rencontre un petit droīde qui renferme des plans qui pourraient nous mener vers Luke Skywalker. Disons le tout de suite : personne ne sera déçu ! L’univers « Star Wars » est bel et bien de retour mais on est ici en présence ni plus ni moins d’un remake de Star Wars épisode IV avec une pincée de l’épisode VI le retour du Jedi. C’est d’ailleurs si bien fait qu’on ne s’en rend pas tout de suite compte mais au final et en faisant l’addition on ne tombe pas très loin il s’agit bien d’un remake.
Passé cette constatation voyons maintenant les aspects négatifs et positifs. Le cast est bel et bien de retour, largement porté par Harrison Ford au top de sa forme, Chewbacca le seconde et on suivra toute cette aventure avec Rey et Finn, les nouveaux arrivants. Finn est honnêtement joué par John Boyega mais c’est véritablement Rey (Daisy Ridley) qui porte cet épisode sur ses épaules. Ridley se révèle surprenante dans son jeu et elle est incroyable.
Le méchant est campé par Adam Driver et là les avis sont très partagés. Je ne l’ai personnellement pas trouvé assez méchant, un physique filiforme, un casque qui ne paie pas de mine et une voix qui semble être basée sur une vieille radio FM bricolée dans un garage. Devant Dark Vador, il n’y a pour moi même pas de comparaison possible. J’attendais vraiment un méchant aussi fort que Vador ou l’empereur et même si son jeu est très bon, je n’ai pas acheté son personnage et cela dès son apparition. Dommage.
Passé ces considérations, (remake, personnages et histoire) on se retrouve dans l’univers « Star Wars » avec des monstres à foison, les effets numériques « dehors » avec 100% de maquillage latex aussi vrai que possible et des séquences à effets spéciaux à couper le souffle qui, cette fois, sont tellement bien réussis que certaines deviendront certainement des scènes d’anthologie.
Quant à la réalisation de J.J. Abrams et ce pour diverses considérations purement techniques, je l’ai trouvée très bonne mais étonnamment moins bonne que celle effectuée sur « Star Trek ». J’en attendais beaucoup plus d’originalité créative et artistique et je ne pense pas que J.J. soit Irvin Kershner et que son directeur photo Dan Mindel puisse exceller le duo Irvin Kershner/Peter Sushitsky qui ont fait le meilleur épisode « Star Wars » que personne n’arrivera probablement jamais à dépasser… Je veux parler de « L’empire contre-attaque » qui reste avec son réalisateur, sa scénariste (la fantastique Leigh Brackett) un très haut sommet de la SF.
Je n’irai pas plus loin dans mon analyse car je veux laisser aux lecteurs une certaine surprise et certains d’entre vous êtes peut être déjà prêt à me découper en rondelles à la lecture de ces lignes…
Ai-je donc adoré ?, non, ai-je donc détesté ? Non plus. Je mets donc « Le réveil de la force » dans le cadre d’un excellent divertissement, mais sachant que c’est « Star Wars » et au vu de l’attente suscitée, j’espérais prendre une claque monumentale et je me suis retrouvé dans un remake, certes superbement bien fait, avec un méchant pas aussi convaincant et terrifiant que le désormais mythique Vador mais bon….
Un très bon divertissement et si vous le pouvez voyez le en imax 3D et son 12 pistes cela vous permettra d’entendre rugir le Millenium Falcon comme jamais auparavant.

Marc Sessego
Corrections Andrée Cormier

Tout sur Star Wars : dossier, interview de toute l’équipe du film dans science fiction magazine

No 90 : www.sfmag.net/une.php



Retour au sommaire