SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Comédienne de Molière, journal d’Armande, 1658-1661




"Comédienne de Molière, journal d’Armande, 1658-1661 "
de
Christine FERET

Editeur :
Gallimard jeunesse
 

"Comédienne de Molière, journal d’Armande, 1658-1661 "
de Christine FERET



Armande a 16 ans. Depuis quelques années, Madeleine sa sœur l’a fait entrer dans l’Illustre Théâtre qu’elle a créé avec Molière. La jeune fille raconte ses quelques premiers rôles sur scène. Mais Armande rêve d’amour et de grands rôles ! Elle voudrait que Molière remarque son amour et lui fasse jouer un rôle plus important malgré la forte concurrence.
Pendant ce temps, Molière écrit « Les précieuses Ridicules »... Cette pièce va permettre à Armande de faire des découvertes plus qu’ étonnantes sur ses parents et de s’affirmer dans le monde du théâtre. Peut-être va-t-elle trouver l’amour de sa vie et enfin prendre son envol... ?
Mais Madeleine en veut à Armande et va tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues, alors qu’elle l’a amenée jusqu’ici...

Ce livre est écrit à la première personne, comme si c ’était le journal d’Armande (qui fut réellement une comédienne de Molière, bien que ce livre soit une pure fiction) écrit sur trois années. Malgré tout, les personnages sont bien décrits, surtout les personnages principaux. L’histoire est bien construite et complète, seule la fin est un peu vague. Le début est bien accrocheur et nous plonge tout de suite dans l’ambiance du théâtre. C’est très agréable à lire.

Emm@

Comédienne de Molière, journal d’Armande, 1658-1661 de Christine FERET – Editions Gallimard – 10,50 euros – 160 pages – 130 x 185 cm – 10 ans – 2 mai 2015






Retour au sommaire