SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Nouvelle Vie TM




"Nouvelle Vie TM"
de
Pierre Bordage

Editeur :
L’Atalante
 

"Nouvelle Vie TM"
de Pierre Bordage



9/10

Pierre Bordage fait partie de ces rares auteurs qui ne refusent pas de se frotter à toutes les formes d’écriture et d’aborder des domaines fort différents les uns des autres. Outre la fresque (Les Guerriers du Silence ), il s’est essayé à l’écriture feuilletonesque (Les Derniers hommes), au polar (Graines d’immortels ou Nuits-lumière), à la novélisation, (Atlantis), à un travail approfondi sur le langage dans Les Fables de l’Humpur. Ce n’est donc pas seulement un coureur de fond capable d’animer des univers flamboyants sur de nombreux tomes, c’est également un « sprinter » qui, en quelques pages, magnifie un sujet. Dans ce cas, le cri d’alarme pour le futur ou la dénonciation de faits de sociétés, prend la forme de textes qui, à l’instar des projectiles d’une arme, atteignent immanquablement leur cible : nous faire réagir et secouer notre apathie.
Avec Nouvelle Vie TM , L’Atalante réunit des textes écrits à des occasions précises entre 1999 et 2004. Au nombre de douze plus un prologue, ces nouvelles balaient un futur où l’homme est confronté à des conditions de vie de plus en plus difficiles. Cela passe par une société décadente où les valeurs morales basiques ont disparu, où règne sans partage la loi du marché, y compris sur la nature profonde de l’homme, où l’environnement est en perdition, mais les domaines d’exclusion en croissance. La liberté a totalement disparu, les sentiments humains sont encadrés, mesurés, contrôlés et ce, dès le plus jeune âge. L’homme est fiché, enkysté de puces qui permettent une robotisation. Ce qui est frappant, également, c’est l’aspect d’inéluctabilité qui pèse sur les individus, la fatalité qui rejoint, de fait, la programmation ou plus globalement la destinée. En revanche, la rouerie reste fort usitée et l’apanage des femmes si l’on en croit le parcours de Lisbeth, dans la nouvelle inédite qui donne son titre au recueil ou celui de Joa dans Ma main à couper.
Ces nouvelles crépitent de mises en garde, d’avertissements sur le devenir probable de faits de sociétés, anodins aujourd’hui, mais qui s’amplifiant, prendront la dimension de catastrophes dans quelque temps. Ce constat est d’autant plus terrible qu’il est fait par un observateur neutre à l’écoute du monde et qui a la sensibilité pour percevoir, pour anticiper... à l’inverse des experts qui ne savent que se tromper. Mais l’auteur sait aussi décrire avec humour des résistances à la mutation, qui se soldent par... une autre mutation. Par contre, il sait être très incisif, très corrosif dans son humour, lorsqu’il fait, dans Tyho d’Ecce, la description d’une guerre coloniale vue par un jeune soldat. Mais Paix bien ordonnée est une leçon peut-être utopique, dont il faut cependant promouvoir la lecture pour le plus grand bien de l’Humanité entière.
Ce recueil est l’occasion de redécouvrir une facette « dispersée », du talent de l’auteur, montrant qu’il est capable, avec la même réussite, de passer du cycle de Rohel à une nouvelle rédigée lors de La Nuit de l’écriture à Rezé ou demandée par le CREPAC d’Aquitaine.

Serge Perraud

Nouvelle Vie TM, Pierre Bordage, L’Atalante, collection La Dentelle du Cygne, mai 2004, 232 pages, 11,5 euros.






Retour au sommaire