SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Star Wars Galaxie de la peur 2 : La Cité des morts




"Star Wars Galaxie de la peur 2 : La Cité des morts "
de
John Whitman

Editeur :
Pocket
 

"Star Wars Galaxie de la peur 2 : La Cité des morts "
de John Whitman



Dans sa forteresse secrète, le scientifique se dirigea vers une lourde porte de sécurité. Le garde, GK-600, leva son blaster et demanda :
- Reconnaissance vocale et mot de passe.
Le scientifique répondit calmement :
- Projet Terreur Galactique
- Mot de passe correct.

Deuxième aventure des deux orphelins de la Guerre des Étoiles : cette fois ils sont déposés sur la sympathique planète nommée... Nécropolis. Avec un nom pareil ils auraient dû se méfier. On affirme que les morts sortent de leur tombe. Mais il est évident que cela ne peut être qu’une légende, n’est-ce pas ? Il est vrai que quand Bobba Fett s’énerve parce qu’il doit abattre plusieurs fois ses cibles cela devient assez inquiétant.
Bon, ce n’est pas du Timothy Zahn, mais cela se laisse lire. Il est à signaler que le méchant de l’histoire, le docteur Evazan, est un personnage officiel de la Guerre des Étoiles. C’est lui qui dans une cantina de Mos Eisley chercha querelle à un jeune fermier de Tatooine. Il se présenta à lui en affirmant qu’il était "condamné à mort à la chaise électronique dans une vingtaine de systèmes". Toute personne ne se souvenant pas de cette scène est invité à effectuer un voyage touristique dans les mines de Kessel !

Damien Dhondt

Auteur : John Whitman _ Star Wars Galaxie de la peur tome 2 : La Cité des morts _ Titre original : City of the Dead, Traduction : Michèle Pèce _ Edition Pocket _ avril 1999 _ Inédit, poche, 141 pages






Retour au sommaire