SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Spy


"Spy" de Paul Feig

 

Avec : Melissa McCarthy, Jason Statham, Jude Law, Rose Byrne…
Sorti le 17 juin 2015
120 minutes
Note : 8/10

Une bombe nucléaire a été dérobée et sera bientôt vendue à des terroristes. La CIA se trouve cependant dans l’incapacité de réagir, les couvertures de tous ses agents de terrain ayant étés compromises. Susan Cooper, une analyste de la CIA, se propose alors pour surveiller incognito la trafiquante d’armes et les terroristes. Malgré les protestations de l’agent Ford, elle est envoyée en mission à Paris. Ses aventures ne font que commencer !

Après un début plutôt confus, alternant présentation des personnages, mise en place de l’intrigue et gags un peu douteux à base d’éternuements ou de crottes de rats, Spy trouve très vite sa vitesse de croisière. À partir de là, il ne cesse de s’améliorer et de s’intensifier.
Il suit le schéma classique du film d’espionnage (tout y est présent, de la menace majeure/mondiale aux gadgets sophistiqués, en passant par les traîtres et les vêtements de soirée), ce qui laisse, on doit l’avouer, assez peu de place à l’originalité. Pourtant, on éprouve beaucoup de plaisir à regarder Spy et y voir évoluer des personnages hauts en couleurs, parfaitement interprétés par les acteurs qui les incarnent. Tous ces personnages sont des clichés du film d’espion, mais ces clichés étonnement atypiques. Le gentleman-espion à la James Bond (Jude Law) devient maladroit, la méchante hautaine (Rose Bryne) est mauvaise à souhait mais semble bien dépassée par la situation, le super-agent bourré de testostérone (Jason Statham) est un vantard invétéré. Le second rôle Aldo, l’Italien aux mains baladeuses (Peter Serafinowicz) est tout simplement excellent.
Le personnage principal, Melissa McCarthy en débutante motivée et volontaire mais intimidée, suit aussi le parcours initiatique habituel. Sauf que cette débutante-là n’a besoin de l’aide de personne et en s’affirmant progressivement espionne, elle prend les choses en mains et sait exactement ce qu’elle a à faire. Et n’a décidément pas la langue dans sa poche.
Bref, malgré ces quelques pinaillages, reste que Spy est une excellente comédie, efficace, tout en rebondissements, avec des personnages attachants et drôles. Elle devrait plaire à tout le monde, comme ça a été le cas pour le public de la séance à laquelle j’ai assisté, qui a conclu le film par des applaudissements !

Pauline Ceausescu



Retour au sommaire