SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Thor 1 (2011) et 2 (2013)


"Thor 1 (2011) et 2 (2013)"
de Kenneth Brannagh et Alan Taylor
 

Thor de Kenneth Brannagh (2011)

Cette mythologie nordique est fascinante.
Marvel en a fait des personnages de BD.
Ici, le grand Kenneth Branagh en a fait un superbe film qui réussit à nous faire croire à cette histoire avec Odin, Thor et le méchant Loki. Tout cela sur fond de physique quantique et de pluralité des univers… Le Bifrost ne serait qu’un pont d’Einstein-Rosen ou « trous de ver », des passages entre les différents univers. Ce concept scientifique a été utilisé aussi dans le film et les séries « Stargate »…

Thor Un monde obscur d’Alan Taylor (2013)

Un mélange passionnant de gravité quantique et de mythologie nordique. Quoi d’autre que cela serait susceptible de rendre crédible les merveilles de la mythologie nordqiue.
Effets spéciaux stupéfiants. Nécessaires pour adapter une BD Marvel !
La belle jeune femme (Jane) est possédée par l’Ether, ce qui libère les forces du mal : Malekith va la poursuivre pour prendre possession de l’Ether.
L’Ether chez les physiciens de la fin du 19e siècle était ce qui devait sa “consistance” à l’espace. Car après les équations de Maxwell-Lorentz (1865) il fallait bien une consistance pour supporter les ondes électromagnétiques… Mais tout cela sera éclairci bien plus tard par la théorie de la relativité restreinte (1905) d’Einstein qui a découvert la niton d’espace-temps.
Bref, revenons-en à notre histoire Marvel.
Nous avons vu dans l’épisode précédent que le frère de Thor, “Der böse Loki” comme l’aurait écrit Goethe (ça veut dire “Le méchant Loki”), est en prison dans les geôles d’Odin…
Mais il sera appelé à la rescousse par son frère, mais il est vraiment méchant !
En fait, toujours le même genre d’histoire, qu’on retrouve quand on épluche les atours donnés par les scénaristes, atours qui sont, en fait les plus intéressants …
Une seule critique : les bagarres durent un peu trop longtemps. Ça finit par lasser.
Pensez à regarder jusqu’à la fin du générique.

Le numéro 3 est prévu en 2017.

Alain Pelosato



Retour au sommaire