SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La Princesse Noire




"La Princesse Noire"
de
Serge Brussolo

Editeur :
Le Livre de Poche
 

"La Princesse Noire"
de Serge Brussolo



9/10

Que dire d’un roman de Serge Brussolo qu’on n’ait pas déjà dit du précédent, des livres antérieurs ? Brussolo, c’est un "extraterrestre" qui met en marche, à partir d’une image, d’une idée décalée, une machinerie qui fonce avec une logique d’enfer, droit au but, dévoilant sur son passage les situations les plus démentielles, pour finir dans une apothéose digne d’un Armageddon. Attention cependant, cela ne veut pas dire qu’il se répète ! S’il utilise une méthode, il change de combustible à chaque fois, ce qui nous vaut une nouvelle brassée d’images et de situations folles qui constituent pourtant une histoire maîtrisée à la logique implacable. Les péripéties s’emboîtent à la perfection, de façon cohérente et chaque fois plus angoissantes.
Pourtant, le point de départ est simple. Inga, une jeune femme de seize ans est achetée sur un marché aux esclaves de Bjorngöland par la Princesse Noire. Celle-ci vit dans un château inhospitalier et recueille des enfants mal formés. En effet, les vikings abandonnent aux loups ceux qui ne seront pas capables de se battre. Mais dans ce château pèsent des mystères. Dame Urd, la Princesse, se livre nuitamment à de secrètes besognes. Les enfants colportent, en tremblant, tant d’histoires terrifiantes. L’un d’eux, pour expliquer des disparitions, révèle à Inga que le château : "Ce n’est pas un refuge, c’est un garde-manger."
Une fois encore Serge Brussolo explore tout ce qui conditionne l’imaginaire des groupes humains : les dogmes religieux qu’il mêle avec les légendes et autres croyances nées des peurs et des angoisses de l’homme. Peurs et angoisses qui naissent de l’inexpliqué ; un inexpliqué chuchoté, déformé, amplifié jusqu’à créer un climat de tension et de terreur. Si Inga est l’héroïne, celle qui porte l’histoire de façon linéaire, la Princesse Noire est le personnage brussolien type. Enfermée dans sa folie, elle est prête à toutes les extrémités pour accomplir l’idée fixe qui la ronge, en l’occurrence, la vengeance.
Un nouveau joyau sombre à ajouter à tous ceux qui jalonnent l’œuvre de Serge Brussolo.

Serge Perraud

La Princesse Noire, Serge Brussolo, Le Livre de Poche, mars 2004, pages, euros.






Retour au sommaire