SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Ninja Turtles (Teenage Mutant Ninja Turtles)


"Ninja Turtles (Teenage Mutant Ninja Turtles) " de Jonathan Liebesman

 

Scénario : Josh Appelbaum, Andre Nemec & Evan Daugherty, d’après les personnages des Tortues Ninja créés par Peter Laird & Kevin Eastman
Avec : Megan Fox, Will Arnett, William Fichtner, Jeremy Howard
Distribué par Paramount Pictures France
100 mn - Sortie le 15 Octobre 2014 - Note : 6/10

Au début, ils n’étaient que quatre frères tortues, mais la science en a fait des mutants, des tortues humaines qu’un rat savant humanoïde adepte des arts martiaux a transformées en redoutables guerriers ninjas. Dans l’ombre depuis des décennies, le quatuor sort au grand jour pour sauver le monde du redoutable Shredder qui veut libérer l’apocalypse dans la plus grande mégalopole du monde. Mais c’était avant que les Tortues Ninja n’entrent en action. Et pour leur première mission, les quatre frangins vont devoir réapprendre à se connaitre, se jauger, s’apprécier pour pouvoir mettre en action leurs talents et autres supers pouvoirs.
Bon disons le franchement, la BD n’a rien de sensationnel, et le premier film est aujourd’hui insupportable. Quid de cette nouvelle version ? Elle se laisse très bien voir, aucune identité spéciale, juste des séquences d’action mises bout à bout au service d’une histoire complètement loufoque, le tout consolidé par des effets spéciaux de maquillage des quatre ninjas simplement époustouflants. C’est simple, on arriverait à croire à ces quatre guerriers tortue ninja tant ils sont criant de vérité et de vie. Le tout emballé sans maestria aucune par un cinéaste qui justement pour l’instant n’a pas brillé par des œuvres qui ont révolutionné les septième Art. Jonathan Liebesmann, on lui doit « Nuits de terreur » sur lequel il avoue s’en être remis au reste de l’équipe pour mettre en boite le film, puis « Massacre à la tronçonneuse : le commencement » - peut-être son meilleur film, suivi d’un inédit claustrophobique, « The killing room » et enfin le plutôt pas mal « Battle Los Angeles ». Et là, il casse enfin la baraque au box-office grâce à l’engouement du jeune public pour la résurrection des Tortues Ninjas. Encore une fois, ça se comprend car ce n’est pas la fadouille - et moins craquante qu’avant - Megan Fox qui y est pour quelque chose. Non, c’est l’action non-stop - avec en point ultime une furieuse dégringolade de semi-remorque dans la neige - et l’humour omniprésente servie par ces quatre Tortues Ninjas qui assurent le spectacle. Pas plus. Pas moins.

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire