SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Captain America : le soldat de l’hiver (Captain America : The Winter Soldier)


"Captain America : le soldat de l’hiver (Captain America : The Winter Soldier) " de Anthony & John Russo

 

Scénario : Anthony Marcus & Christopher McFeely, d’après les personnages créés par Tom Clancy
Avec : Chris Evans, Scarlett Johansson, Robert Redford, Sebastian Stan, Samuel L. Jackson, Frank Grillo, Anthony Mackie
Distribué par Paramount Pictures France
136 mn - Sortie le 26 Mars 2014 - Note : 8/10

Et un Marvel de plus. Depuis le colossal succès des « Avengers », chacun a droit en plus à son accroche liée au succès-phare de la firme - et de Disney depuis que le studio a repris la franchise - sans pour autant atteindre les chiffres mirifiques de ce qui de surcroît est loin de constituer le haut du panier du genre ! Et justement, cette qualité était détenue par le premier « Captain America », auquel le réalisateur Joe Johnston avait conféré un look très serial. Jonston n’étant plus aux commandes, qu’allait-il advenir de ce second opus des aventures du premier Vengeur ? Hé bien, sans atteindre la presque perfection de son modèle, cette séquelle domine largement les dernières productions Marvel, « X-Men First Class » excepté...
Loin des évènements qui ravagèrent, Steve Rogers alias Captain America est à Washington où, tout en se modernisant le plus rapidement et le mieux possible, il sert les intérêts du Shield. C’est alors que les évènements vont se précipiter. Steve va découvrir que le Shield cache bien des choses, et ce dans un seul but précis : prendre possession des plus hautes autorités de notre monde pour servir ainsi les intérêts d’une gigantesque organisation criminelle qu’il a bien connu. Et pour ce faire, une lutte interne va avoir lieu. Captain America et la Veuve Noire vont s’adjoindre les services d’un troisième super-héros, le Faucon. Ensemble, ils vont lutter contre les armées du Shield et surtout affronter un nouveau super-vilain : le Soldat de l’Hiver...
La force de ce « Captain America : le Soldat de l’Hiver », c’est de ne pas oublier son modèle dans lequel on découvrait Steve Rogers. On le retrouve ici, et il est un des personnages qui a bénéficié d’une excellente transposition sur grand écran, même quant à sa personnalité, ses faiblesses, ses forces. Signé des frères Russo qui jusqu’ici s’étaient plutôt cantonnés à la comédie, « Captain America : le Soldat de l’Hiver » associe donc - dans un registre pourtant plus proche des dernières adaptations des héros Marvel que du film de Joe Johnston - une excellente tenue psychologique des personnages centraux à une démesure de l’action comme cela devient la marque de fabrique du moment de ces films. L’apocalypse finale avec ces monumentaux « porte-avions aériens » laisse pantois, constituant la dernière demi-heure qui peut donc aussi devenir difficilement supportable. Mais auparavant, on aura eu droit à des personnages dignes de ce nom avec leurs doutes et leurs secrets, qu’ils soient du bon côté ou du mauvais, face à leurs dilemmes, avec des scènes d’action urbaines qui en plus se montrent bien plus violentes que dans les derniers produits de la firme. En l’état, ces choix divers et variés, qu’ils soient techniques ou purement liés au scénario, constituent d’excellents partis-pris qui contribuent donc à faire de « Captain America : le Soldat de l’Hiver » une des meilleures productions Marvel sur grand écran, après la trilogie « Spiderman » de Sam Raimi, après « L’incroyable Hulk » de Louis Leterrier, après « X-Men 1 & 2 » et - et surtout - « First Class » et bien entendu après « Captain America ».

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire