SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Thor : le monde des ténèbres (Thor : The Dark World)


"Thor : le monde des ténèbres (Thor : The Dark World) " de Alan Taylor

 

Scénario : Christopher Yost, Christopher Markus & Stephen McFeely
Avec : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Christopher Eccleston, Anthony Hopkins, Rene Russo
Distribué par Walt Disney Pictures
112 mn - Sortie le 30 Octobre 2013 - Note : 7/10

« Marvel’s Avengers n’était que le début »... Pourquoi utiliser cette référence si ce n’est à des fins commerciales. « Avengers » a torpillé le box-office mondial avec plus du milliard de dollars de recettes. « Thor » premier du nom n’a jamais atteint ce chiffre, et c’est loin d’être un des Marvel préférés. Pourtant, on remet le couvert, en s’aidant du méga-carton du film de Joss Whedon, même si celui-ci s’essouffle aujourd’hui, chaque vision du film trahissant ses limites. Et ce nouveau « Thor » alors ? De l’excellent, somptueux, conjugué à des éléments qui au bout du compte commencent à saturer quand même un peu...
Alors que Thor continue ses batailles pour restaurer un ordre dans l’univers, Malekith, descendant d’une ancienne race vouée aux ténèbres, découvre l’existence de ce qui pourrait justement faire basculer l’ensemble des mondes dans ce qu’il vénère. Face à cet impitoyable ennemi, le fils d’Odin va devoir mener son plus grand combat, renouer avec son demi-frère Loki afin d’enrayer définitivement les plans apocalyptiques de Malekith. Mais cet ultime affrontement aura également lieu sur Terre, ou Jane Foster retrouvera celui qu’elle aime sans se douter qu’elle est également le creuset du pouvoir tant recherché par Malekith, faisant d’elle une faiblesse pour Thor qui n’a eu de cesse d’aimer la jeune femme...
Pas très clair ? Normal, à moins d’être un fan absolu de Marvel, vous risquez sincèrement de décrocher de l’ensemble de la teneur des enjeux dramatiques et aventureux et amoureux de ce « Thor : le monde des Ténèbres ». La bonne surprise cependant, c’est que le film se suit bien mieux que « Les Avengers », déjà par une mise en scène et une réalisation plus chevronnée et en osmose avec le sujet, signée d’Alan Taylor, un nom que seuls les fans de « Game of Thrones » connaissent, puisqu’il est une des signatures d’épisodes les plus récurrentes. Sinon, niveau mondes parallèles, univers fantastiques, mythologie - et encore, pour Thor, comme tout se rattache au royaume d’Odin, on peut encore s’y retrouver un peu, à condition bien entendu de s’y être un jour intéresser -, il faut être honnête et reconnaitre qu’on décroche parfois rapidement. Mais qu’importe, car on sait pertinemment ce qu’on va voir, et c’est d’abord et avant tout du spectacle. De ce côté-là, rien à dire, c’est somptueux, grandiose, complètement extravagant - dans « Man of steel », la destruction finale était quasi-totale, ici Londres en prend méchamment un coup dans l’aile, peu importe donc la crédibilité... - , le tout conjugué à la love-story impossible entre Thor (au passage, Chris Hemsworth EST Thor, et confirme qu’il est aussi un excellent acteur, qualité magnifiquement mise à jour avec « Rush » de Ron Howard) et Jane la terrienne, et à quelques gags qu’on pourra juger drôles ou balourds suivant chacun. Et si l’histoire demeure quand même très voir trop touffue, Alan Taylor montre des qualités pour le genre que n’avait pas Kenneth Branagh, ce qui donne au film la vitalité et la puissance nécessaires pour faire de ce « Thor : le monde des Ténèbres » un nouveau Marvel bien supérieur aux pires des adaptations de ces super-héros (« Les 4 Fantastiques », « X-Men l’affrontement final »), sans pour autant atteindre le haut de gamme des « Spiderman » de Sam Raimi, des autres « X-Men », du « Captain America » de Joe Johnston, et... Après tout, là aussi, chacun fera son choix ! Oh, dernière chose : il faut rester jusqu’au bout du générique, si, si...

Stéphane THIELLEMENT

Dossier sur ce film dans sfmag No 82 en kiosques du 15 novembre au 15 janvier 2013 : interviews de Kevin Feige et Alan Taylor, et de l’acteur Tom Hiddleston



Retour au sommaire