SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Blood Ties


"Blood Ties " de Guillaume Canet

Avec Clive Owen, Billy Crudup, Zoé Saldana, Marion Cotillard, James Caan, Mila Kunis, Matthias Schoenaerts ...
5/10

Tiré du livre autobiographique des Frères Papet « Deux frères, un flic, un truand » porté à l’écran sous le titre « Les liens du sang » en 2008, ce remake est le premier film Hollywoodien du scénariste français Guillaume Canet. Un cast prestigieux avec Clive Owen, Billy Crudup, Zoé Saldana, l’oscarisée Marion Cotillard et le césarisé Matthias Schoenaerts... un généreux budget de plus de 25 millions d’euros... bref, on en attendait beaucoup alors qu’en est-il vraiment ?

L’HISTOIRE : New York 1974, Chris (Clive Owen) est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison. Devant la prison, Frank (Billy Crudup) son jeune frère -un flic très prometteur-, l’attend bien à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de carrière qui divisent les deux hommes mais aussi une rivalité qui date de leur enfance. Leur père, Léon (James Caan) les a élevés tout seul mais il a toujours marqué ouvertement une nette préférence pour Chris.
Espérant que son frère a changé, Frank lui offre une seconde chance, il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses deux enfants et son ex-femme Monica (Marion Cotillard). Malgré toutes ses tentatives de bonne conduite, Chris est vite rattrapé par son passé et finalement replonge. Se considérant trahi, Frank le flanque à la porte et décide de ne plus rien faire pour son frère mais c’est sans compter avec le destin qui va lier les frères à jamais...
Transposée à Brooklyn dans les années 70, Ce drame familial nous laisse un étrange sentiment de déception. Non que Guillaume Canet n’ait pas su maîtriser le sujet, il a parfaitement su recréer l’atmosphère du New York de ces années-là avec ses voitures réalistes, ses pantalons à pattes d’éléphant mais on ne ressent aucun sentiment, aucune empathie avec les personnages ou la situation...

Qu’est-ce qui cloche ? Ce ne sont pas les acteurs qui tiennent ici parfaitement leur rôle, (Clive Owen y livre ici une de ses meilleure interprétation et Marion Cotillard en mère maquerelle est époustouflante) ni le scénario co-écrit par James Gray (quoique les dialogues soient parfois un peu pauvres), mais ici rien de transcendant, pas de peps, pas d’émotion tout est bien huilé, une technique parfaite et extrêmement solide mais vide. En fait, Guillaume Canet a plus cherché à nous présenter un film d’ambiance et l’on oublie parfois qu’il s’agit d’une reconstitution tant tout semble naturel et magnifiquement éclairé mais c’est au détriment de l’émotion...
Les scènes, - durant les 2h20 que dure le film -, sont longues, figées et s’enchaînent sans surprise avec un réel manque d’intensité dramatique et ce n’est que vers la fin qu’enfin on ressent furtivement un semblant d’émotion...
« Blood Ties » est un film techniquement correct mais trop inerte pour vous accrocher au bord de votre fauteuil. Dommage !

Andrée Cormier



Retour au sommaire