SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  I Robot : Protéger, La véritable histoire de Susan Calvin

Article précédent :
Le Dernier chant d’Orphée de Robert Silverberg chez ActuSF

I Robot : Protéger, La véritable histoire de Susan Calvin

Article suivant :
Le Temps du rêve - Norman Spinrad - Fayard



Communiqué de l’éditeur :

Susan Calvin est l’héroïne du fameux cycle d’Isaac Asimov, Les Robots. Robopsychologue, elle résout les problèmes difficiles posés par les robots qui ont transgressé les Trois Lois de la robotique : protéger, obéir, se préserver. Elle établit toujours, avec une habileté de casuiste, que ces comportements aberrants et parfois dangereux sont dus à des interférences entre les interprétations des Trois Lois.

On savait peu de choses sur la jeunesse se Susan et sur les origines de sa vocation. Pourquoi se méfie-t-elle des humain, semble insensible au charme masculin, et préfère-t-elle la compagnie des robots ? Mickey Zucker Reichert nous raconte ici ses débuts.

La jeune Susan, née en 2010, ayant achevé brillamment ses études en médecine, entre en 2035 au très renommé hôpital Hasbro de Manhattan. Psychiatre, elle est affectée au service des enfants hospitalisés pour des affections lourdes. Son sens diagnostique (digne du Dr House) fait merveille. Jusqu’à ce qu’elle rencontre l’échec...

Susan découvre l’amour auprès de son collègue neurochirurgien Remington Hawthorn, et se lie d’amitié avec Nathan, un robot N8-C, contraint de vivre reclus à l’hôpital parce que la puissante Société Pour l’Humanité s’oppose à toute forme de progrès scientifique, et en particulier à la robotique. Intimidation, espionnage, terrorisme... ce mouvement servi par de redoutables activistes, ne connaît aucune limite.

Isaac Asimov a trouvé son plus digne successeur en Mickey Zucker Reichert, elle-même médecin

Chronique dans SF Mag 82

Hervé Lagoguey

I Robot : Protéger, de Mickey Zucker Reichert (I Robot : To Protect, 2011), traduit de l’anglais par Patrick Dusoulier, Robert Laffont, Ailleurs et demain, mai 2013, 460 pages, 24 euros.