SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Hero Corp saison 2
LIVRES-SF-FANTASTIQUE
Voir 89 livres sur le cinéma, romans, études, histoire, sociologie...
"Hero Corp saison 2 "
de Simon Astier


-  Quand on passe sa jeunesse à combattre les serpents géants et les génies du mal, ça n’est pas trop motivant pour aller chercher des chatons dans les arbres.

Attaque aérienne ! Le village de Lozère où s’était isolés des super-héros à la retraite ou ratés a subi un bombardement aérien.
Au Canada Neil Mac Kormack le directeur d’Hero Corp apprend la destruction simultanée de tous les sites (soit disant secrets) de super-héros à travers le monde, tandis que des émeutes (spontanées ?) éclatent dans la ville de Montréal.
Revenus en France John, Klaus et Doug constatent la destruction de leur village et la disparition de leurs amis, tandis qu’ils sont traqués par un commando surarmé (venu d’Europe de l’Est et par conséquent hyper-dangereux !), sans oublier la présence d’un fan de l’auteur de science-fiction Damon Knight.
Un plan machiavélique est en action alors que les rescapés essaient de rejoindre le site devant servir de refuge aux super-héros. Encore faut-il pouvoir y pénétrer car les systèmes de sécurité ont été conçus par Captain Énigme et Supermystère.
Entre amnésie, secrets, traitrises, prédictions obscures et révélations familiales les super-héros errent dans les régions montagneuses et dans le labyrinthe d’un complexe souterrain. L’apparition d’un super-héros vraiment efficace établit un contraste avec les « héros » (ne pas oublier les guillemets).
De plus une prédiction annonce que le 18° arrivant sera un traître. Problème Jennifer doit-elle être comptée dans le groupe ? Réponse : non, car elle ne possède pas de superpouvoirs, cependant comme il existe une certaine confusion en ce qui concerne son patrimoine génétique c’est peut-être le cas. De plus un nouvel arrivant se révèle double, ce qui complique le calcul arithmétique.
Alors que John se découvre un tempérament de leader le contexte qui unit gags et tension dramatique, s’enrichit de nouveaux personnages et de nouvelles énigmes.

Réalisateur : Simon Astier
Scénariste : Simon Astier, Xavier Matthieu, Sébastien
Lalanne, Arnaud Joyet, Aurélien Portehaut & Alban Lenoir
Dialogues : Simon Astier, Arnaud Joyet
Musique originale : Étienne Forget
Montage : Nicolas Garnier
Illustrations : Olivier Peru
Producteur : Jean-Yves Robin, Nicolas Coppermann
Format : DVD Zone 2
Nombre de disques : 4
Sortie : septembre 2010
Durée : épisodes 1 à 15 (5h30), bonus (4h)
Studio : Universal Picture
Prix : 19,25 euros

Interprètes :

Simon Astier : John « Bouclier Man » alias « je ne suis pas un super-héros ! »
Agnès Boury : Mary « Renaissance » alias « je suis ta tante »
Lionel Astier : Neil Mac Kormack alias « je suis ton père » (mais pas dans cette série)
Alexandre Astier : « Araignée Man », alias « je suis ton frère » (mais pas dans cette série)
Jacques Ville : John senior, alias Captain Béton, alias « je ne suis pas ton père »
Bérengère Krief : Britney, alias « je suis l’ancienne petite amie de John »
Aurore Pourteyron : Jennifer, alias « je ne suis pas la fiancée de John !!! »
Christian Bujeau : Ethan « The Lord », alias « je suis ton père »
Hubert Saint-Macary : Matthew Hoodwink, alias « je suis ton père »
Josée Drevon : Mégane, alias « je suis ta mère »
Alban Lenoir : Klaus « Force Mustang » alias « je ne suis pas télékinésiste »
Arnaud Joyet : Stan « Mental » alias « je suis doué du pouvoir de persuasion, si l’autre est d’accord »
François Frapier : Kyle alias « je ne suis pas sûr »
Didier Bénureau : Laurence Awkins « Super Invisible », alias « je suis invisible »
Patrick Vo : Jean Micheng, alias « je suis franco-vietnamien comme le prouve mon séjour au Japon et ma maîtrise de la capoeira brésilienne »
Lilly Eïdo : Eshana, alias « je suis Eshita »
Constance Pittard : Eshita, alias « je suis Eshana »
Erik Gerken : Valur, alias « je suis un super-héros de classe 14 »
Pascal Légitimus : Favreau, alias « je suis le maire de Montréal ! »
Philippe Noël : Cécil, « Captain Transformation » alias « je suis le maire »
Étienne Fague : Mique, fils du maire alias « je ne suis pas un traitre » (vraiment ?)
Michel Courtemanche : Benedict « Capitaine Canada » alias « je suis un super-héros » (vraiment ?)
Malik Issolah : Rémy-Pierre, alias « je suis boiteux »
François Podetti : Burt alias « j’étais Acid Man et suis à présent Captain Shampooing »
Stéphanette Martelet : Miss Moore, alias « je suis l’assistante méprisante de Neil Mac Kormack »
Christophe Vandevelde : Virginie, alias « je suis l’assistant méprisée d’Hoodwink »
Pierre Palmade : Hoger, alias « je suis un philosophe gourmet »
Patrick Puydebat : alias « je suis un vampire de jour »
Sébastien Lalanne : Doug « Sérum » alias « je ne mens jamais »
Gérard Darier : Stève « Brasier », alias « je déteste Ron »
Christophe Arnulf : Ron, alias « je déteste Stève »
Arnaud Tsamere : « Captain Sports Extrêmes », alias « j’ai une parfaite connaissance de mon corps » (et je n’ai pas de pancréas)
Jacques Fontanel : Théodore, alias « j’ai eu une vision »
Dorian Bisson : John (enfant)

Bonus :

- making-off
- un parapente pour des images aériennes
- l’histoire du fort Suchet, dit « du Barbonnet »
- une super-équipe (de tournage)
- visite du fort avec Aurore et Etienne
- les objets fétiches
- la dernière journée de Simon
- bêtisier
- les effets spéciaux
- Arnaud Tsamère un acteur toujours entier (malgré son absence d’estomac)
- entretiens avec l’équipe
- illustrations d’Olivier Peru
- scènes coupées
- commentaire audio

Sous-titres en six couleurs (voix des personnages, voix "off", voix dans une langue étrangère, description des bruits, paroles de chansons, pensée intérieure)

Damien Dhondt

Réalisateur : Simon Astier
Scénaristes : Simon Astier, Claire Alexandrakis, Aude Blanchard



Retour au sommaire