SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Monstres Academy (Monsters University)


"Monstres Academy (Monsters University) " de Dan Scanlon

 

Réal. & co-scénariste : Dan Scanlon
Scénaristes : Daniel Gerson, Robert L. Baird
Avec les voix de (en v.o.) : Billy Crystal, John Goodman, Steve Buscemi, Helen Mirren, Alfred Molina.
Distribué par Walt Disney Pictures

Sortie le 10 Juillet 2013

Note : 6/10

Ils sont de retour ! Les monstres les plus originaux, attachants, drôles, affreux, géniaux jamais vus dans un cinéma, créés par les génies de Pixar alors pas encore au firmament comme ils le sont aujourd’hui - ceci explique un peu cela... Mais ceci est une autre histoire... - reviennent, non pas pour une nouvelle aventure, ou du moins, si, mais dans le passé. Une sorte de « Retour vers le futur » quoi, à savoir qu’on va enfin découvrir comment Mike, la boule cyclopée verte, & Sully, l’abominable homme des neiges tout bleu, sont devenus les meilleurs amis du monde, et les stars de la société « Monstres & Cie ».
Tout est arrivé à l’université. Mike Wazowski voulait devenir le meilleur. James P. Sullivan lui, descend d’une longue branche de monstres terrifiants. Par le plus grand des hasards ils se retrouvent un jour à faire équipe alors que le premier peine à réussir tout test d’effroi, et que le second lui, cligne d’un œil et c’est le succès assuré. Et Sully d’être accepté par la plus fameuse des confréries de l’Université, tandis que Mike lui, va trimer encore plus. Mais suite à des mésaventures qui vont les rapprocher de plus en plus, Mike et Sully vont se découvrir d’énormes qualités qui vont les unir avec d’autres parias pour constituer le meilleur groupe de la Monster Academy, en plus de leur faire prendre conscience que certaines choses peuvent être bien plus importantes que de briller pour la frime.
De Pixar, les chefs-d’œuvre ne se comptent plus. Pourtant, depuis quelques années, depuis leur « mariage » avec Disney, l’outsider devenu champion, baisse quand même de quelques crans question qualité des scénarios de ses films. « Cars 2 » amorça cette constatation, suivi par « Rebelle » et aujourd’hui « Monstres Academy ». Non pas que les films soient mauvais, techniquement, c’est toujours irréprochable mais les défauts perçus chez les concurrents semblent s’être greffés sur leurs œuvres, alors que justement, côté Dreamworks par exemple, la qualité a fait un monumental bond en avant question scénario et même technique (« Dragons », « Kung-Fu Panda », et dernièrement, « Les cinq légendes »). Alors, quid de ce « Monstres academy » ? C’est drôle, parfait niveau animation, mais... Mais il manque ce petit quelque chose inédit et différent qui faisait toute la force d’un Pixar par rapport à un Disney. Ici, presque point de surprise - on connait déjà les personnages - mais justement, on aurait aimé en avoir plus, surprenantes et non pas rappelant d’autres histoires ou personnages. Alors oui, tout cela se suit avec un certain plaisir mais en même temps, on n’en sort pas avec cette impression d’avoir passé près de deux heures ailleurs, dans un monde jamais vu, où on pouvait être constamment épatés, abasourdis, souriant à des idées folles et géniales. En tant que soi, « Monstres academy » remplit son cahier des charges. Mais pas plus. La magie n’est pas vraiment au rendez-vous, c’est tout.

Stéphane THIELLEMENT

Interview du réalisateur Dan Scanlon et de la productrice Kori Rae dans le numéro 81 de sfmag en vente en kiosques du 20 juillet au 20 septembre 2013



Retour au sommaire