SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Moi moche et méchant 2 ( Despicable Me 2)


"Moi moche et méchant 2 ( Despicable Me 2) " de Chris Renaud & Pierre Coffin

 

Scénariste : Cinco Paul & Ken Daurio
Avec les voix françaises de : Gad Elmaleh, Audrey Lamy, Eric Cantona.
Distribué par Universal Pictures International France
98 mn
Sortie le 26 Juin 2013

Note : 8/10.

Les Minions sont de retour ! Et Gru, ex-super méga criminel que la Terre ait connu, aussi. Il est devenu bien sage, depuis qu’il a adopté ces trois anges que sont Margo, Edith & Agnès, faisant de lui le papa rêvé pour ces petites filles enfin adoptées. Mais aujourd’hui, le passé de Gru le rattrape : suite à l’enlèvement extraordinaire d’une base de recherches en plain Antarctique, les services secrets font appel à Gru pour retrouver l’auteur de ce kidnapping hors-normes qui de plus menace la sécurité planétaire. Car pour attraper un super, qui de mieux peut-on trouver qu’un ex-super méchant ? Assisté de l’espionne la plus douée de sa génération, Lucy, Gru va reprendre du service, assisté bien malgré lui de ses trois petits amours de sa vie, du professeur Néfario qui a du mal à s’éloigner de lui malgré le changement d’activités, et de ses Minions, source de catastrophes à la fois tragiques et bénéfiques suivant les cas...
Dessin animé combinant des talents américains et français dans l’animation, « Moi moche et méchant » fut un énorme succès surprise il y a trois ans, totalisant 543 millions de dollars de recettes mondiales - dont 250 rien qu’aux States - pour un budget presque huit fois inférieur ! En soi, l’animation était soignée mais n’avait rien de révolutionnaire non plus. Mais sur le fond, on y rencontrait des personnages complètement fous à savoir un empereur du crime mégalo assisté d’un vieux savant fou totalement sourd et bigleux, et surtout entouré de créatures complètement débiles, bêtes, mais dont chaque acte, plus ou moins sérieux, débouche sur un gag qui en appelle un autre encore plus déjanté jusqu’à déclencher une avalanche de fous rires. Aujourd’hui, on reprend les mêmes et on continue, en y rajoutant un méchant mégalo et une espionne qui va réussir à faire chavirer le cœur de Gru, pour la plus grande joie de la petite Agnès qui cherche une maman et une amoureuse pour son papa. Le résultat est dans l’esprit du premier, encore plus fou et déjanté, donnant la part belle aux délires et autres actions des Minions - qui vont bientôt avoir leur film rien qu’à eux... - , conjugué comme le premier à de l’émotion bien agencée dans l’histoire au travers des relations entre les gamines et Gru. Artistiquement, l’animation sert l’histoire au mieux des possibilités offertes aujourd’hui, sans pour autant susciter une admiration qui serait injustifiée aussi. On ne sera jamais aussi subjugué que par les meilleurs des Pixar, ou « Kung-fu Panda » ou « Dragons ». « Moi moche et méchant 2 », à ce niveau-là, se rapprocherait plus d’un « L’âge de glace » (seulement le premier), ou des « Madagascar », et encore à un degré moindre du troisième qui constitue à ce jour le portnawak le plus fou, déjanté et assumé jamais vu dans un dessin animé ! L’ensemble se révèle donc aussi plaisant que son modèle, aussi drôle voir même parfois plus (le départ « à la retraite » du professeur Néfario est une énorme crise de fous rires !), et arrive même à continuer à construire l’histoire entamée il y a trois ans en y ajoutant Lucy, cette espionne qui l’aimait, et qui va devenir le second plus beau cadeau de ces trois petites filles qui furent adoptées un jour par un grand méchant qu’elles transformèrent en le plus gentil et aimant des papas de rêve...

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire