SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  De-Lovely


"De-Lovely" de D’Irwin Winkler

 

avec Ashley Judd

Sortie en France le 22 septembre 2004

De-Lovely... Quelle merveilleuse chanson de Cole Porter ! Le film du même nom qui sort actuellement sur les écrans est une biographie musicale du compositeur de génie qu’il fut. Il retrace sa vie publique mais également sa vie secrète et les merveilleuses musiques qu’il créât grâce à ces deux facettes de son existence. C’est également une fascinante histoire d’amour en musique qui fait rire et pleurer, car principalement axée sur la relation absolument unique existant entre Cole (Kevin Kline) et sa femme Linda (Ashley Judd) et leur étrange mariage.

Le film de 125mn a été dirigé par le directeur Irwin Winkler (Life as a House, The net) qui depuis de longues années est un fan inconditionnel de Cole Porter aussi, quoi que parfois un peu lent, c’est à une très agréable expérience qu’il nous convie.

Le script écrit par Jay Cocks (The age of Innocence, Gangs of New York) est brillant, la musique est un véritable délice et met en valeur toute la collection des grands classiques créés par Porter qui, ici, sont chantés par des Artistes de renom tels : Elvis Costello, Alanis Morisette, Sheryl Crow, Lara Fabian, Robbie Williams ou Natalie Cole.....

1964, Porter mourant (ou peut être déjà mort ??) est assis seul à son piano lorsqu’un mystérieux étranger apparaît, Gabe (Jonathan Price) et le transporte dans un théâtre vide où il est en train de diriger ce qui va devenir une comédie musicale sur la vie complète de Cole. Tous les personnage clés de son passé apparaissent : amants, collègues, amis et... la plus importante.... sa femme Linda ! La pièce peut alors commencer.... Cole revoit toute sa vie (ses triomphes, ses excès, ses regrets) sillonnée de ses merveilleuses compositions musicales mais aussi de tragédies (une terrible chute de cheval, la perte d’un enfant....).

L’un de ses plus grand "hit" : "Anything goes" est la parfaite description de l’étrange mariage de Cole et Linda. Ils se rencontrent en 1920 dans un salon à Paris, tombent immédiatement amoureux l’un de l’autre et se marient en dépit des avertissements qu’il lui donne. Linda voit en lui un génie qu’elle veut aider à n’importe quel prix car elle l’aime, Porter voit en elle une merveilleuse et gracieuse compagne et surtout une indéfectible supporter, quelqu’un qui voit exactement comment il est et qui malgré tout continue de l’aimer... Son indulgence et son amour pour lui iront jusqu’à accepter sa bissexualité et ses "faiblesses" pour les jeunes hommes dans la mesure où il continue de l’aimer...Et Il l’aimera ! A sa manière bien sûr, mais profondément et jusqu’à la fin... Elle est sa Muse et est à l’origine de la plupart des merveilleuses compositions qu’il a créées. Ils resteront mariés 38 ans et lorsqu’elle meurt, après une longue maladie, il est inconsolable. "Strange dear, but true dear" (étrange ma chère, mais vrai ma chère : ndlr) est sans aucun doute sa confession de son amour pour elle :
Even without you même en ton absence
My Arms fold about you mes bras ont le désir de t’enlacer
I’m yours ’til I die Je suis a toi jusqu’à la mort
So in love with you, my love am I Je suis si amoureux de toi, mon amour

Le film nous emmène de Paris à Venise puis de New York à Hollywood à l’époque si séduisante des années un peu folles, lorsque Hemingway, lui aussi, vivait à Paris, l’époque où l’on s’habillait avec un soin extrême même pour n’aller qu’au Restaurant, les costumes de Janty Yates (Gladiator) sont superbes, les locations séduisantes ; Tout est sensuel et artistique : Kevin Kline est absolument brillant en Cole Porter élégant, spirituel, toujours en représentation : Le compositeur est de nouveau en vie sur l’écran ! Mais, croyez moi, vous ne verrez jamais Ashley Judd dans un rôle aussi lumineux que celui de Linda Porter, elle est absolument resplendissante de beauté et sensualité, C’est vraiment le meilleur rôle qu’elle ait eu depuis ses début en 1993 dans "Ruby in Paradise" .....

Et ce qui fait que ce film fonctionne parfaitement c’est leur magistrale performance ! il y a quelque chose de magique lorsque nous les voyons évoluer sur l’écran. Bien sur le reste du cast a été soigneusement choisi et l’on peut dire qu’il est parfait mais c’est vraiment l’accord qui existe entre nos deux héros qui est fascinant..... J’espère vraiment que l’un comme l’autre seront nominés pour les oscars !

Amoureux de jazzy musique et de comédies musicales n’hésitez pas vous passerez un bon moment.

Andrée Cormier



Retour au sommaire