SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Zero Dark Thirty


"Zero Dark Thirty " de Kathryn Bigelow


Sortie en France 23 janvier 2013

Oscarisée avec « Démineurs » voici le retour de Kathryn Bigelow avec un sujet encore « brûlant » d’actualité : Al Qaïda et la traque de son leader Oussama Ben Laden après la tragédie du 11 Septembre 2001. Film politique ?... Propagande pro-US ?... Propagande anti arabe ?... La réponse dans les lignes qui suivent...
Après les attentats du 11 Septembre 2001, la CIA (Central Intelligence Agency) décide d’effectuer une traque sans limite contre le leader d’Al Qaïda : Oussama Ben Laden. Sur ce parcours qui durera une dizaine d’années, Maya (Jessica Chastain) va réussir à pister l’informateur mobile de Ben Laden jusqu’à être quasiment certaine de l’endroit où celui-ci se cache : le Pakistan.
Qui ne se souvient des évènements du 11 septembre 2001, le jour de la fulgurante attaque jamais entreprise contre les Etats-Unis sur leur propre territoire ? Résultats du désastre : plus de 3000 morts et la destruction totale des deux tours jumelles du mondialement célèbre « World Trade Center ». A partir de ces faits et de tout ce qui suivra durant les dix années suivantes, la réalisatrice Kathryn Bigelow dresse ici un canevas hyper réaliste, voire parfois quasi documentaire, sur la traque de l’ennemi mondial numéro 1.
Le scénario est remarquable de justesse en ne versant jamais d’un côté ou de l’autre avec une démonstration précise et juste du monde arabe, montrant parfaitement la difficulté pour un pays étranger (et surtout une Agence telle que la CIA), de s’établir et travailler. C’est, sur une décade, une reconstitution très fidèle de tous les évènements jusqu’à la capture de Ben Laden qui s’effectua dans des conditions pour le moins houleuses. Bien que ce film soit basé sur des faits réels, on se retrouve pourtant au centre d’un thriller extrêmement bien « huilé », incluant cette partie si proche de notre histoire.
C’est une sorte de nouveau cinéma que forge ici la réalisatrice en ne dépassant aucune limite, en ne prenant aucun risque de « sortie de piste » et en calquant au plus juste aux faits réels.
A son bord Jessica Chastain, dont la prestation vaut le détour tellement son personnage est rempli de conviction et de volonté pour arrêter l’ennemi mondial. Elle ira jusqu’à éliminer complètement sa vie privée pour se concentrer sur un seul but : boucler le responsable de l’attaque du 11 septembre.
Les seconds rôles sont tous parfaitement choisis et se positionnent dans une réalité historique : de Mark Strong à James Gandolfini, tous sont au diapason. A noter que le film montre brillamment l’écart qu’il peut y avoir dans le jugement homme/femme et qu’une femme peut avoir un sens intuitif hors du commun. Le personnage joué par Jessica s’appuiera constamment sur cette intuition et c’est ce sens qui permettra la localisation et finalement la capture du leader d’Al Qaïda...
Le métrage est également surprenant dans la manière de reprendre tous les faits véridiques jusqu’à l’assaut final faisant du spectateur les témoins de cette odyssée sans jamais émettre un quelconque jugement sur l’un ou l’autre des pays.
Au final un film passionnant et une page de notre histoire remarquablement bien filmée. A noter que bien que le film dure 2h37 on ne les sent pas passer.

Marc Sessego / Andrée Cormier



Retour au sommaire