SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  L’Héritage de Shannara, Tome 1 : Les Descendants de Shannara




"L’Héritage de Shannara, Tome 1 : Les Descendants de Shannara"
de
Terry Brooks

Editeur :
Bragelonne (30 mai 2004)
 

"L’Héritage de Shannara, Tome 1 : Les Descendants de Shannara"
de Terry Brooks



8/10

300 ans sont passés et 30 ans en France, et voilà que nous découvrons enfin la suite du célèbre cycle de Shannara. Brooks nous la resserre fin du monde, perdition de la magie et disparition des peuples mythiques des Nains, Elfes et compagnie. Cependant, la justesse de son verbe, sa douce narration de cette histoire qui recommence, si elle aurait pu paraître irritante dans un énième livre des Royaumes oubliés, apparaît sous la plume de l’auteur comme une belle évocation de ces héritiers un peu maladroits qui vont repartir pour la grande aventure.

Ainsi, Par Uhmsford a hérité du pouvoir de l’enchantement mais ne s’en sert que pour donner corps aux dits et légendes que lui conte son frère Coll. Wren est une belle et jeune vagabonde en quête de devenir. Quand à Walker Boh, il synthétise à merveille la légende du chasseur sauvage modérée cependant par un arrière fond judeo-chrétien qui lui confère la figure d’un père mythique. Or, le mystérieux Cogline sauve un jour Par et Coll d’un Ombreur. Tout comme les hérauts du temps jadis il se révélera être le porteur d’une missive d’un certain Alanon. Message naïf (faire renaître la magie sur les quatre terres) s’il en est, la grande aventure est de nouveau en son grand commencement et le groupe va se constituer et partir pour la quête sans fin tant célébrée depuis le Seigneur des anneaux.

Derrière la candeur et cette fausse naïveté des personnages, Brooks va forger des personnalités qui, on le devine, connaîtrons peu à peu des évolutions dans leurs vies respectives. Les commentaires du narrateur s’ils peuvent paraître comme évidents n’en demeurent pas moins agréables, comme s’il était la voix qui en filigrane distillerait cette fantasy à la manière d’un conte qu’on aimerait se voir raconter au coin d’un feu. Magique et épique, naïve et belle, la plume de Brooks opère son maléfice en emportant les lecteurs au pays où il y a toujours un lendemain, toujours d’autres quêtes à accomplir, vertu première de la littérature de fantasy.

Que certains exècrent Brooks ou Eddings est un fait, mais la majorité des lecteurs ne s’y est pas trompé, ce qui vaut parfois mieux que les jugements hâtifs, qui, peur peu qu’ils soient quelque peu justifiés, sont battus en brèche par ceux qui ont gardé un coeur d’enfant ainsi que les milliers de jeunes qui se régalent de ces soi-disants niaiseries. Belle couverture de Philippe Munch qui retranscrit parfaitement le monde de Brooks.

Terry Brooks, Les Descendants de Shannara, traduit de l’américain par Rosalie Guillaume, Couverture de Philippe Munch, 310 pages, Bragelonne, 22 Euros


Présentation de l’éditeur

Trois cents ans ont passé depuis la mort d’Allanon. Les Quatre Terres ont changé... pour le pire. Les elfes ont disparu, les nains ont été réduits en esclavage. Callahorn vit aujourd’hui sous le joug totalitaire de la Fédération. Toute magie est bannie. Pourtant, Par Ohmsford a hérité du don familial de l’Enchantement, mais il ne s’en sert que pour donner vie aux vieilles légendes que raconte son frère Coll. jusqu’au jour où un Ombreur les attaque. Ils ne doivent leur survie qu’à l’intervention d’un vieil homme étrange nommé Cogline, qui prétend être porteur d’un message d’Allanon : les descendants de Shannara doivent faire renaître la magie sur les Quatre Terres ! Ces descendants sont Par, mais aussi Wren, la jeune vagabonde, et Walker Boh, leur oncle, personnage sauvage et taciturne. Ils sont tout ce qu’il reste d’espoir face à la terrible menace d’anéantissement qui pèse sur le monde. Leur mission : retrouver l’épée perdue de Shannara, le peuple elfique, et la cité des druides de Paranor. Autant dire une mission impossible...





Retour au sommaire