SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
0
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Serenity, l’ultime rebellion

"Serenity, l’ultime rebellion" de Joss Whedon

 

Le N° 46 de sfmag qui paraîtra chez les marchands de journaux le 20 octobre 2005 comporte un copieux dossier sur ce film avec interviews de Joss Whedon et des acteurs.

Serenity, l’ultime rebellion de Joss Whedon

Sortie nationale le 19 Octobre 2005
Avec : Nathan Fillion, Gina Torres, Summer Glau

Ce film a été tiré de la série « Firefly ».
Bien que n’ayant duré qu’un peu moins d’une demi saison, « Firefly » néanmoins s’est bâtie une excellente réputation auprès d’un public très enthousiaste.
Portée au grand écran, avec des moyens dignes de l’intérêt qu’elle avait suscité auprès de ses fans, cette série a enfin, avec un décor et des effets spéciaux grandioses, la récompense qu’elle méritait.
En effet, le résultat obtenu avec « Serenity » est tout à fait remarquable.

Depuis la fin de la dernière guerre galactique, alors que les armes se sont tues, c’est « l’Alliance » qui domine et fait régner l’ordre.
Le capitaine Malcom Reynolds « Mal » (Nathan Fillion), vétéran vaincu, erre maintenant dans toute la galaxie, avec son équipage et sa fidèle auxiliaire Zoé (Gina Torres), à bord de son vaisseau spatial « Serenity ». Toujours rebelle et en lutte contre les forces de « l’Alliance », il explore l’espace, en évitant les radars, prêt à de nouvelles aventures.
Trop autonome et émancipée de l’avis de ses supérieurs, la jeune River (Summer Glau), qui possède des dons de télépathie et a été formée au métier de guerrière au sein de l’Alliance, reçoit quotidiennement des drogues extrêmement puissantes afin d’annihiler ses mauvaises tendances et de l’empêcher de divulguer un terrible secret jusque là très bien gardé.
C’est son frère médecin, Simon (Sean Maher), qui va la sortir des « griffes » du centre de conditionnement où elle est détenue. Tous deux, vont se réfugier à bord du « Serenity » et c’est à « l’Opérateur » (Chiwetel Ejiofor), son meilleur agent, que l’Alliance » va confier la mission de les neutraliser par tous les moyens.
Pour échapper aux vaisseaux de « l’Alliance », « Mal » devra rejoindre les confins de la galaxie tout en évitant une peuplade cannibale : les « Reavers ».
C’est là que l’aventure mais aussi tous les dangers commencent, car « Mal » est loin de se douter du risque qu’il prend en ayant « River » à bord....................

C’est un bon film de science fiction où les scènes de combats sont très bien orchestrées. Notons la performance de la jeune actrice Summer Glau , qui se déplace avec une aisance à vous en couper le souffle, due sans doute à son ancien métier de danseuse étoile. C’est un vrai plaisir de la regarder évoluer.

De l’humour anglais certes, mais que l’on peut comprendre et apprécier.
De très belles prises de vues claires et lumineuses que l’on doit à Jack Green, qui a longtemps travaillé avec Clint Eastwood.
Des vaisseaux spatiaux tous plus fous les uns que les autres et dont pour certains, le design m’a fait penser à des « mi-oiseau / mi-dinosaure » et se déplaçant à des vitesses faramineuses.
Des poursuites phénoménales en engins de toutes sortes avec des batailles dans la galaxie.

Tous les ingrédients sont là pour faire un bon film de science fiction et nous donner le plaisir d’un bon divertissement.

Joss Whedon (Buffy contre les vampires, Angel, Firefly) a réalisé un excellent film qui je l’espère vous amusera et vous distraira tous.

Françoise Toquet



Retour au sommaire