SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Cinéma bis et culte -  Hellraiser : revelations (2010)

"Hellraiser : revelations (2010)" de Victor Garcia



C’est le neuvième film de la série des "Hellraiser".
Ça commence mal avec des prises de vues en vidéo amateur. On ne va pas au cinéma pour voir des mauvais films d’amateur...
Ah ! on est sauvé : en fait c’est un film amateur que regarde une fille sur une caméra qu’elle a trouvée dans les affaires de son frère. Dans ce film, Nico, le fiancé de cette fille trouve le « cube » maudit qui ouvre la porte aux enfers des Cénobites.
Les deux garçons sont saouls, Nico, le fiancé est un salaud.
Ce jeune et son ami ont disparu. Pinhead, lui, espionne toute la famille. Dans le sac que fouille la jeune fille, il y a aussi le « cube ». Elle est fascinée par cet objet.
Elle trouve à faire fonctionner le mécanisme et libère ainsi son frère (Steven le copain de Nico) des Cénobites... Enfin, c’est ce que veut faire croire le scénariste au spectateur...
La jeune fille et ses parents, les parents de Nico qui dînaient ensemble, se retrouvent coupés du monde dans leur maison isolée.
Pinhead enfonce des clous dans la tête de Steven écorché...
Le sang ramène à la vie, comme dans le premier film... Nico a besoin de sang pour reconstituer son corps et, pour se terminer, de la peau d’un humain...
Le sado-masochisme homosexuel esthétique et baroque de Barker est ici un peu grand-guignol. Il y a aussi de l’inceste.
L’heure des révélations viendra et chacun devra payer cher ses péchés.
Malgré tout, on frissonne quand même.
Tous ces films « Hellraiser » laissent des traces. On est fasciné malgré la banalité de la réalisation et du jeu des acteurs. C’est l’effet Clive Barker !

Alain Pelosato



Retour au sommaire des films bis et culte