SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Meurtre à Shakespeare



"Meurtre à Shakespeare"
de
Charlaine Harris

Editeur :
J’ai Lu
 

"Meurtre à Shakespeare"
de Charlaine Harris



Présentation de l’éditeur

Je m’appelle Lily Bard et je mène une petite vie tranquille à Shakespeare, Arkansas, où je me suis installée pour oublier mon passé. Aujourd’hui, tout a changé. En rentrant, j’ai fait une macabre découverte : le cadavre de mon propriétaire.

Après avoir paniqué et mis mes empreintes partout, je me suis éclipsée... Je n’ai plus le choix, il faut que je retrouve l’assassin avant que l’on ne vienne sortir les squelettes de mon placard...

Avis de Valérie

Lily Bard est une jeune femme mystérieuse, nous le sentons immédiatement. Elle semble fuir en avant un passé difficile. Lorsqu’elle n’arrive pas à dormir, il lui arrive de sortir dans la nuit pour marcher ou courir.

Un soir elle voit une silhouette "emprunter" un chariot à elle pour transporter et cacher une masse qui ressemble à un corps humain. Après que l’ombre soit partie, elle se faufile jusqu’au corps abandonné et reconnaît l’un de ses voisins visiblement assassiné.

Après avoir fait disparaître ses traces pour ne pas être inquiétée, elle appelle anonymement le chef de la police pour le prévenir et se cache ensuite derrière ses rideaux.

Alors que la jeune femme avait toujours tout fait pour éviter le communication avec ses voisins, ses clients (elle est femme de ménage) ou les membres du club de karaté qu’elle fréquente, ce crime va la connecter avec tous ces gens.

Comme toujours avec Charlaine Harris, c’est le quotidien de son héroïne qui vous nous attacher à elle. Lily Bard est visiblement traumatisée et l’auteur manifeste une telle empathie que l’on beaucoup de mal à imaginer que ce ne soit qu’une licence littéraire.

La trame policière est suffisante pour nous mener jusqu’au dénouement, mais c’est surtout cette manière si personnelle à Charlaine Harris de brosser le portrait d’une communauté qui séduit. Son personnage féminin est fort, sensible et touchante.

C’est une belle réussite qui même après avoir fermé le livre nous fait vivre au rythme du Sud. C’est aussi un premier tome parfait, car il nous offre une histoire calibrée tout en posant les éléments d’une chronique que nous aimons déjà.

C’est surtout le meilleur de Charlaine Harris bien qu’il n’y a aucun soupçon de fantastique [1], même si nous avons également un personnage féminin fort et tendre à la fois qui cachent des failles profondes. C’est sa patte, sa signature. Un bonheur... simple et fort, puissant et délicat, frais et rude...

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 256
Editeur : J’ai lu
Sortie : 15 février 2012
Prix : 8,90 €






Retour au sommaire