SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Les Monstres viennent de l’espace (4 films)
"Les Monstres viennent de l’espace (4 films)"
de R. Clarke, R. Corman, H.S. Greene, K. Neumann


Artus films nous offre une fois de plus des films très rares, ici sur le thème "Les Monstres viennent de l’espace". A voir absolument, ces films des années 50 sont délicieux.

Hideous Sun Demon de Robert Clarke (1959)

Un scientifique exposé à des radiations réagit bizarrement aux rayons du soleil !
Il devient donc une créature de la nuit...
Comme dans Nosferatu, une femme le retiendra jusqu’au lever du jour...
Il y a aussi deux femmes dans sa vie, comme dans Dracula et une scène entre une petite fille et le monstre comme dans Frankenstein. Que de références !
Le monstre est un peu nul et les bagarres mal foutues, mais c’est rigolo.
Un ancêtre de Hulk ?

Not of htis Earth de Roger Corman (1957)

Un film de Corman que je n’avais pas vu !
La planète Davana envoie un agent sur Terre pour préparer le terrain.
Corman filme des personnages qui font des choses étranges... mystère...
Mais le scénario est très prévisible !

The Cosmic Man d’Herbert S. Greene (1959)

Un OVNI est repéré au radar par les militaires. On retrouve une sphère en suspension dans l’air dans la montagne.
L’armée est mobilisée. Un scientifique aussi. La culpabilité de la bombe A traîne tout le long du film. C’est la guerre froide...
Donc ils cherchent et une entité rôde...
Les effets spéciaux sont efficaces. La fille crie stupidement.
Un film intéressant. Et vive l’amitié entre les peuples !

Kronos de Kurt Neumann (1957) Le Conquérant de l’univers

Une soucoupe volante, une voiture dans la nuit... ça ne vous dit rien ?
Un simple éclairage peut faire un bel effet spécial.
Mais la « construction » extraterrestre est balourde.
L’ordinateur Susie comporte des cadrans et des bandes magnétiques. SF un peu ringarde.
De toute façon, à la fin, tout dépendra de la direction du vent !

Alain Pelosato



Retour au sommaire