SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Biomega 1-6

"Biomega 1-6 " de Tsutomu Nihei


- Notre plan d’épuration de l’espèce humaine est en marche. Il ne restera qu’une race supérieure.

En cette année 3005 les astronautes explorant les ruines d’une colonie martienne ont la surprise de découvrir un être humain sans scaphandre.
Six mois plus tard l’agent Zoichi Kanoe de la Toa Industries est envoyé sur l’île artificielle 9JO où sévit le virus N5S. Sa moto percute une habitante. Émergeant du mur qu’il a traversé suite à la collision Zoichi constate que la victime de l’accident est à terre la jambe en partie arrachée. Mais le membre se recolle. Son observation est alors interrompue par un ours doué de parole et armé d’un fusil.
Être synthétique Zoichi Kanoe s’efforce de sauver les personnes n’ayant pas été affecté par la pandémie. Mais face à lui se dressent les "drones" des humains affectés dont le corps se transforme et qui s’en prennent aux non-contaminés.
Plus grave la "fondation pour la protection de l’héritage culturel" (à l’origine elle s’appelait Microvolt...euh, ne serait-ce pas une allusion ?) propage le virus. De plus les "Agents de la santé publique" s’efforcent de capturer les rares humains immunisés.
Dans le chaos ambiant une puissance se dessine. C’est ainsi que les "Forces Armées d’Exécution" invitent la population à recevoir le baptême du virus (le port du masque est considéré comme de la haute trahison).
Après plusieurs tomes d’affrontement se déroulant en zone urbaine (la formation d’architecte du mangaka lui permet de représenter aussi bien des immeubles vertigineux qu’un donjon médiéval) l’action bascule dans un lointain futur. La population évolue sur un "régénérateur" : une structure de 100 km de diamètre et de 800 millions de kilomètres de long. "L’ancien monde" est devenu une légende. Cependant les ennemis d’autrefois sont toujours présents.
Tsutomu Nihei excelle à représenter des univers cauchemardesques mais organisés (1), avec comme constance des "zombies technologiques". On remarquera que les motivations de nombreux intervenants restent floues, tandis que ne sont pas fournies d’explication sur la gravité et la chaleur nécessaire à la vie sur le "régénérateur" qui est peut-être un anneau situé à proximité de l’ancienne orbite terrestre.
En fait la qualité de ce manga repose sur les performances graphiques. Paradoxalement l’impression de vitesse est fournie grâce aux images fixes, tandis que le lecteur peut observer un projectile quitter le canon d’une arme.
En résumé ce manga de science-fiction se révèle efficace sur le plan du dessin mais insatisfaisant sur le plan du scénario.

(1) Abara, Blame, Noise (Glénat), "Snikt" (avec Wolverine, édité chez Panini manga)

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Tsutomu Nihei _ Biomega tomes 1 à 6 _ Traduction : Olivier Neimari & Thomas Lameth, Lettrage : Bakayaro _ Edition Glenat, collection Seinen _ mars 2009 à juillet 2010 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages _ 7,50 euros



Retour au sommaire