SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Les Jeux étranges du Soleil et de la Lune



"Les Jeux étranges du Soleil et de la Lune "
de
Lisa Goldstein

Editeur :
J’ai lu
 

"Les Jeux étranges du Soleil et de la Lune "
de Lisa Goldstein




Le dragon rouge cracha du feu. Sur le pré, les Sylvains s’éparpillèrent en hurlant. « Tenez bon ! » leur lança un homme cornu. Mais ils ne l’écoutèrent pas. Le dragon argenté s’avança vers son adversaire, la gueule ouverte, ses vastes ailes déployées. Ils s’agrippèrent l’un à l’autre, toutes griffes dehors. Il pleuvait du feu sur l’herbe.

Le Londres des années 1590 est peuplé d’écrivains, d’intrigants, d’espions, de libraires et de membres du peuple fabuleux (ondins, farfadets, lutins entre autres).
Quelques humains vont être mêlés à la lutte que se livrent deux clans du peuple fabuleux. Parmi ces pauvres mortels qui verront leur vie bouleversée par ce conflit on trouve bon nombre de personnages historiques. Cette recette a déjà été utilisée par Tim Powers (1).
Apparemment il s’agit d’un succès (2) Les évènements historiques se heurtent aux incidents magiques. C’est ainsi que les intrigues de cour, la vie des libraires et des auteurs se retrouvent parsemées d’éléments magiques.
Cependant Lisa Goldstein ne va pas aussi loin que l’on pourrait espérer. Vu le contexte et l’époque il est évident que l’un des nombreux hommes de lettres présents dans le roman pouvait bien être Shakespeare, dont la véritable identité n’a pas été établie. Au cours des siècles bien des hypothèses ont été avancées et l’un d’elle concerne justement l’un des personnages principaux du roman : Christopher Marlowe (3). Mais Lisa Goldstein ne fait qu’effleurer le sujet, c’est à peine s’il est brièvement fait allusion à un énigmatique « Speare ». Le potentiel de ce personnage était pourtant énorme.

(1) cf. « Sur des mers plus ignorées », « Date d’expiration », « Les Voies d’Anubis » & « Le Poids de son regard »
(2) prix Locus du meilleur roman de fantaisy (1994)
(3) Suspecté d’athéisme (ce qui, à l’époque équivalait à une condamnation à mort) il aurait simulé sa mort dans une rixe en 1593 et aurait continué à écrire des pièces de théâtre sous le nom de Shakespeare. Lisa Goldstein le tue bien à la date indiquée mais ne va pas plus loin.

Damien Dhondt

Lisa Goldstein _ Les Jeux étranges du Soleil et de la Lune _ « Strange Devices of the Sun of Moon » (1993) _ Traduction : Monique Lebailly, Illustration de couverture : Sandrine Gestin _ Edition J’ai lu, Collection fantaisy n° 4937_ juillet 1998 _ Réédition, poche, 352 pages






Retour au sommaire