SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Zombillénium 2 : Ressources humaines

"Zombillénium 2 : Ressources humaines " de Arthur de Pins


- Pourquoi on n’a pas le droit de tuer des humains ?

Comme l’a démontré un certain film la population du Nord de la France se révèle dans l’ensemble assez accueillante. Dans l’ensemble oui,...dans l’ensemble. Mais comme dans toute région française on y trouve des trublions au crâne rasé et à l’air patibulaire. En général ils s’en prennent aux gens qui sont différents d’eux. Or lorsqu’un parc d’attraction thématique s’enorgueillit de n’enrôler que des monstres cela énerve ( surtout lorsque la région compte 25 % de chômage !). En plus les zombies utilisent les transports en commun. Bref, bien que le slogan "la France aux humains" ne soit pas prononcé il est évident qu’une réaction xénophobe se précise. Pourquoi ne pas lancer un chien sur les intrus...bon, ce qui n’était pas prévu c’était que le chien se fasse dévorer.
Pendant ce temps au sein du paisible parc d’attraction Zombillénium le personnel (vampires, loups-garous, sorcières, momies, squelettes, minotaures, fantômes, zombies et démons) a adopté une politique de gestion du stress, par l’intermédiaire d’une séance de coaching hebdomadaire. Et c’est évidemment ce jour-là que les skinheads ont décidé de passer à l’attaque, armés de crucifix et de gousses d’ail ? Non, d’une tronçonneuse...
En prime le parc accueille une visiteuse (pondéralement contrariée) qui aurait autrefois donné naissance à un enfant pas tout à fait humain.
Lorsque les problèmes de maternité rejoignent la xénophobie il est évident que les séances de coaching risquent de ne pas suffire et que le stress va s’accumuler.
Bref, l’affrontement des skinheads ch’tis avec les monstres salariés va s’acheminer vers l’épique.
Ce deuxième tome (1) à l’humour noir sophistiqué apporte de nouveaux éléments à l’univers comme la complexité du personnage d’Astaroth. On soulignera également la présence au sein du parc d’attraction d’un ascenseur...qui mériterait plutôt le nom de descendeur. En effet sa fonction consiste à descendre ... très bas... très très bas... à un endroit où règne une chaleur infernale.

(1) qui obtint le Prix jeunesse à Angoulème en 2012

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & Couleurs : Arthur de Pin’s _ Zombillénium, tome 2 : Ressources humaines _ Edition : Dupuis _ août 2011 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 13,50 euros



Retour au sommaire