SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Bowen 1 : L’homme le plus haut

"Bowen 1 : L’homme le plus haut " de Gil Formosa & Benjamin Rivière

Programmation d’un vol d’essai sous 3 semaines. En cas de menace pour la sécurité nationale prévoir atomisation de la zone "M-1" de White Sands.

1956 : au coeur de la guerre froide a été créée une unité de l’US Air Force qui ne possède aucune existence officielle.
E.L.S.E. (Experimentation Logistics & Space Exploration) a pour mission d’étudier des avions qui n’existent pas encore. Au cours d’une mission aux commandes de leur prototype le lieutenant-colonel John J Coxwell (Cox) et le sergent Major Bowen sont portés disparus. Aucune mission de sauvetage n’est ordonnée. À la place un bombardier B-52 porteur de l’arme nucléaire se prépare pour une mission : bombarder le territoire américain, en l’occurrence le désert du Nouveau-Mexique où se sont crashés les deux pilotes.
Ces derniers se retrouvent au coeur d’une base secrète aménagée par un dissident soviétique. Celui-ci leur propose tout simplement de trahir leur pays pour devenir le premier astronaute à accéder à l’espace (1).
L’un d’eux accepte et découvre une technologie qui ne peut pas exister. Pendant ce temps dans les profondeurs de la base la dissimulation, l’infiltration et la trahison sont à l’oeuvre. On notera l’apparition d’un certain "Mister Off" ayant le look du "Soldat Inconnu" de DC Comics.
L’espionnage avec en arrière-plan la conquête spatiale se double d’une atmosphère de mystère. Lorsque sont mentionnées la Zone 51 et un crash s’étant déroulé à Roswell le lecteur croit avoir compris. Mais la fin stupéfiante bouleverse ce qu’il croyait savoir.
Comme d’habitude le dessin de Formosa met à l’honneur les femmes fatales. Mais les engins aériens dans le contexte de "science-fiction rétro" ne sont pas oubliés (2). On trouve également un graphisme particulier pour procurer à certains personnages et matériels un look soviétique. Ainsi les paroles russes sont "traduites" avec des caractères semi-cyrilliques.
Cette nouvelle série se révèle originale et efficace tant sur le plan graphique que scénaristique.

(1) l’action se déroule cinq ans avant le premier vol de Youri Gagarine
(2) il s’agit visiblement d’une série d’anticipation car l’hélicoptère Huey en service dans cet album a effectué son premier vol en octobre 1956

http://bowen.bd.free.fr

Damien Dhondt

Scénario : Gil Formosa & Benjamin Rivière, Dessin & Couleurs : Gil Formosa _ Bowen, tome 1 : L’Homme le plus haut _ Edition Glenat, collection Grafica _ mai 2011 _ Inédit, grand format, 56 pages couleurs _ 13,50 euros



Retour au sommaire