SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Ombre Blanche



"Ombre Blanche "
de
Clémence Housman

Editeur :
Le Pré aux Clercs
 

"Ombre Blanche "
de Clémence Housman




-  C’est la plus belle fille que j’aie jamais vu
-  C’est un loup-garou

Christian le chasseur aux pieds véloces a suivi dans la neige les traces d‘un loup. La piste l’a mené jusqu’à la porte de sa propre demeure. Inquiet il s’est précipité à l’intérieur où il a trouvé toute sa famille discutant paisiblement. Mais il y avait une aussi une étrangère. Celle qui s‘est nommée elle-même « Ombre Blanche » s’est assuré la sympathie de tous, surtout de Sweyn le jumeau de Christian. Le jeune homme est béat d’admiration devant la ravissante jeune femme vêtue de fourrure blanche. Seul le vieux chien de garde la considère avec hostilité.
Christian a aussitôt compris la nature semi-animale de la nouvelle venue. Mais son frère se montre sourd à ses avertissements et son amour naissant pour la belle inconnue, se transforme en mépris puis en haine envers son frère.
Se déroulant dans un pays nordique non-précisé « Ombre Blanche » (1) donne une large place aux sentiments humains avec la foi chrétienne en arrière-plan.
C’est également le cas pour les trois premiers chapitres (sur 17) de « La Mer inconnue ».
Instructif en ce qui concerne les romans fantastiques de l’époque victorienne ce texte est illustré par des reproductions des gravures sur bois de l’époque

(1) déjà publié en français dans le recueil « Trois Saigneurs de la nuit » (éditions Néo, 1986) & « Les Fantômes des victoriennes » (édition José Corti, 2000)

Damien Dhondt

Auteur : Clémence Housman, Postface de Jean-Pierre Dionnet, Illustration : Laurence Housman _ « Ombre Blanche » suivi de « La Mer inconnue »_ « The Were-Wolf (1896), The Unknown Sea (1898), Traduction Claude Mamier _ Edition Le Pré aux Clercs _ septembre 2011 _ Inédit, grand format, 192 pages _ 19 euros






Retour au sommaire