SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Tu mourras moins bête 1 : La Science, c’est pas du cinéma !

"Tu mourras moins bête 1 : La Science, c’est pas du cinéma ! " de Marion Montaigne


Ils auraient bien fait pêter New-York, mais il y a déjà les extraterrestres, Le Jour d’après et Godzilla qui sont dessus !

Pourquoi le deuxième Terminator n’a t’il pas été envoyé aider le premier à la même époque ? Comment les sabre-lasers font-ils pour ne pas avoir une taille infinie ? Comment se fait-il que sur les scènes de crime des Experts les cadavres ne grouillent-ils pas d’asticots ?
Ces questions existentielles nécessitaient l’intervention d’une sommité du réalisme en la personne de Marion Montaigne.
Expert en "Call of Duty" l’auteur s’est penché sur le réalisme des combats observés dans les séries TV comme au cinéma. Les impacts de ballles irréalistes s’ajoutent aux silencieux très bruyants. En effet les séances de tir provoquent des troubles auditifs (pourquoi croyez vous que John Wayne ne flipe jamais dans les westerns ?).
Les scènes sur le petit ou le grand écran sont parsemées de morts violentes, mais aussi de problèmes de survie concernant les héros ou l’humanité. Accessoirement nous apprendrons comment à l’instar d’Indiana Jones survivre à une explosion nucléaire.
Par contre pour détourner un astéroïde et éviter l’Armageddon eh bien... en l’absence de Bruce Willis il n’y a rien à faire.
Cependant pour éviter le crash aérien la meilleure chose à faire est d’assommer Jean-Luc Delarue.
Il convient de préciser que la démonstration implique de nombreuses vedettes invitées. Ainsi on retrouve Patick Duffy ("L’homme de l’Atlantide"). Mais avoir des branchies à la place des poumons n’est pas la solution sinon les dauphins en auraient.
Les difficultés de la cryogénisation sont évoquées à travers le cas du caporal Hicks ("Aliens"), tandis que pour "The Core" nous apprendrons que le Diable écoute les chansons de Mireille Mathieu.
Le voyage dans l’espace est présenté du point de vue des passagers : Robert Downey Jr, Bruce Willis, Robert Patinson, Sigourney Weaver, sans oublier... Derrick.
Qu’est-ce qu’il fait là ? Peut-être est-il là pour enquêter sur le mort dans l’espace ? En effet les tendances morbides de l’auteur l’ont amené à poser une question pertinente. Si quelqu’un décède dans une fusée se dirigeant vers Mars, que fait-on du cadavre ? Comme il est impossible de l’enterrer sur place l’équipage va devoir partager son espace vital avec le corps pendant quelques années....
L’auteur pose des questions fondamentales faisant appel à la psychologie humaine et à des données scientifiques élémentaires. Ainsi pour la série des Experts, comment peut-on faire confiance à des enquêteurs qui évoluent sous le soleil de Miami et ceci sans jamais bronzer ?!
Critique acide des élucubrations présentes dans les thrillers et les histoires de science-fiction cet ouvrage présente également des notions de base essentielles pour la survie soit dans un monde post-apocalyptique, soit dans notre monde moderne. Ici le danger survient souvent dans le cadre de rencontres fortuites, ce qui peut amener le lecteur à prendre des mesures préventives. Tiens, bonjour monsieur Delarue.

http://tumourrasmoinsbete.blogspot.com

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Marion Montaigne _ Tu mourras moins bête, tome 1 : La science c’est pas du cinéma ! _ Edition Ankama _ septembre 2011 _ Inédit, moyen format, 256 pages couleurs _ 13,90 euros



Retour au sommaire